Inforum Forum Index

Inforum
forum généraliste, politique, humour, photos et tout ce que vous aimez ...

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 



 Bonjour Guest 


     
 
De la difficulté d'être maire...

 
Post new topic   Reply to topic    Inforum Forum Index -> La politique -> Salon de discussion
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Poly


Offline

Joined: 27 Aug 2011
Posts: 26,685
Féminin

PostPosted: Sat 29 Feb - 19:07 (2020)    Post subject: De la difficulté d'être maire... Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?




[quote]

Ce jeudi à 18h marque la fin des dépôts de candidatures pour les élections municipales. Pourtant, à quelques heures de cet événement, de nombreuses communes françaises restent sans candidat.

Dans le département de l’Aude, 89 communes risquent de se retrouver sans maires lors des prochaines élections municipales. Dans la Drôme, 72 en sont dépourvues, et dans le Lot, 63 communes recherchent désespérément, elles aussi, un candidat pour les municipales. Enfin, dans le département de l’Ardèche, dans le sud, 11 n’en n’ont pas non plus.
Les raisons de ce désengagement ?  Le rôle de maire est devenu trop exigeant : des responsabilités de plus en plus lourdes ainsi qu’une conciliation difficile avec la vie professionnelle et personnelle, une exigence très élevée de la part des citoyens, etc. De nombreux maires ont déjà démissionné depuis les dernières élections en 2014. Cette année, un maire sur deux ne se représente pas. Résultat : plus de la moitié des communes de moins de 1000 habitants n’ont pas de candidat pour les élections municipales.
Des absences dues à plusieurs causes
Le premier obstacle est le manque de financement de l’état, dû à une baisse importante des dotations. Entre 2013 et 2017, le total de ses contributions financières avait baissé de 19% soit 11,1 milliards d’euros. Raison pour laquelle Philippe Rion, maire sans étiquette (SE) de Castillon, dans les Alpes-Maritimes, élu en 2014, a rendu son écharpe d’élu en février dernier (les trop nombreuses restrictions budgétaires allait jusqu’à économiser l’essence des véhicules municipaux). « Il y a des mois où je ne savais pas si je pouvais payer mes employés » a-t-il confié sur BFM TV. « La plupart [des maires qui démissionnent], ce sont pour des raisons qui tiennent, en fait, aux conditions de l’exercice de leur mandat, qui ne leur paraissent plus satisfaisantes. » explique Philippe Laurent, vice-président de l’Association des maires de France et maire UDI de Sceaux (92).
D’autres, comme Jean-Yves Gosset, maire SE du Mesnil-Saint-Firmin dans l’Oise, sont même délaissés par leurs conseillers municipaux. Ce fonctionnaire, qui se sent bien seul à gérer la commune, partage son temps entre son métier et son mandat de maire rétribué à seulement 658 € par mois. « C’est toujours la même chose, il y a trop d’obligations, (…) surtout quand ce n’est pas suivi réellement de résultats » précise une conseillère municipale dans un reportage sur France 3. L’Oise semble particulièrement touchée par cette absence de candidats, car la moitié des maires du département annonce ne pas vouloir se représenter. Cette absence de volonté d’engagement politique traduit un réel sentiment de dévalorisation du statut d’élu.
Dans d’autres cas, c’est la négligence des habitants qui se désintéressent de la vie de leur commune. « On devient des “communes dortoirs”. On vient, on achète notre maison, on s’installe (…) et on part travailler à Paris, à Roissy, à Cergy, mais on ne vit pas dans son village. » a déclaré Michel Le Tallec, administrateur de l’Union des maires de l’Oise sur France 3. Pour certains, la candidature se fait dans le seul but de ne pas laisser tomber la commune, mais clairement à contrecœur. Jean-Michel Barat, le maire de Jablines (Seine-et-Marne), s’est, quant à lui, présenté malgré tout une nouvelle fois dans sa commune : « C'est trop de travail, trop de responsabilités dans une petite commune. Je suis constamment sous tension, on m'appelle la nuit. »
Des communes réorganisées
Cette défection massive de candidat peut conduire à la disparition des communes concernées. Dans cette situation, elles sont placées sous tutelle de la préfecture et les élections sont reportées à une date ultérieure. Si la situation se reproduit, elles peuvent être dissoutes, puis rattachées aux communes les plus proches, où les élections ont pu avoir lieu. Ce n’est pas la première fois qu’une telle situation se présente : en 2014, 64 communes n’avaient pas de candidats après échéance de la date butoir lors des municipales. Depuis ces élections, près de 74 communes issues de fusions ont été créées : en Ile-de-France, la commune de Courcouronnes avait, par exemple, fusionné avec celle d’Evry, en 2019, pour former Evry-Courcouronnes. La même année, celle du Chesnay et de Rocquencourt avaient constitué la commune nouvelle du Chesnay-Rocquencourt. Celle des Sables-d’Olonne regroupe, enfin, depuis février dernier, les communes du Château d’Olonne et d’Olonne-sur-Mer.[





/quote]



_________________
"J'ai toujours assumé la dimension de verticalité, de transcendance, mais en même temps elle doit s'ancrer dans de l'immanence complète, de la matérialité."
Emmanuel Micron
Back to top
lamgalantaise


Offline

Joined: 27 Aug 2011
Posts: 8,511
Féminin Cancer (21juin-23juil)

PostPosted: Sun 1 Mar - 00:51 (2020)    Post subject: De la difficulté d'être maire... Reply with quote

Et le problème aussi c'est de pouvoir constituer une liste… Le préfet chez nous a exigé 29 +2 … Le seul opposant à la maire  a réussi a finaliser sa liste deux heures avant… 
Depuis que de nombreuses personnes ne payent plus leur taxe d'habitation ils en ont plus rien à faire… 
_________________
Je demande aux Français de ne pas me juger sur le jeu du buzz médiatique ou des petites phrases qui affaiblissent la politique, mais sur les visions et les convictions que j'essaye de porter. Moi! Je n'ai pas trahi ma famille politique. Wauquiez
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Inforum Forum Index -> La politique -> Salon de discussion All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group