Inforum Forum Index

Inforum
forum généraliste, politique, humour, photos et tout ce que vous aimez ...

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 



 Bonjour Guest 


     
 
Yamina Mamou, une élue de la majorité municipale entendue par le SRPJ

 
Post new topic   Reply to topic    Inforum Forum Index -> La politique -> Salon de discussion
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Minouchette


Online

Joined: 12 Jan 2018
Posts: 5,255
Localisation: Provence
Féminin Vierge (24aoû-22sep)

PostPosted: Thu 14 Nov - 17:46 (2019)    Post subject: Yamina Mamou, une élue de la majorité municipale entendue par le SRPJ Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
https://www.midilibre.fr/2019/11/14/carcassonne-yamina-mamou-une-elue-de-la…
Carcassonne : Yamina Mamou, une élue de la majorité municipale entendue par le SRPJ
Ce mardi 12 novembre, les policiers de l'antenne du SRPJ de Perpignan ont placé quelques heures en garde à vue Yamina Mamou, dans le cadre d'une information judiciaire ouverte pour corruption passive. 
Ce mardi 12 novembre, en début de matinée, c'est à son domicile que Yamina Mamou a reçu les policiers de l'antenne de Perpignan du SRPJ (*) de Montpellier qui l'ont placée en garde à vue avant de réaliser une perquisition, selon une source proche de l'enquête. Procédure qui a continué dans le bureau en mairie de la conseillère municipale déléguée aux quartiers prioritaires jusqu'en milieu de journée.
Elle a fait valoir son droit au silence
Les enquêteurs agissaient dans le cadre d'une information judiciaire ouverte pour corruption passive. Sur les faits qui lui sont reprochés, Yamina Mamou a fait valoir aux enquêteurs "son droit au silence", réservant ses explications au juge d'instruction, a-t-elle confirmé lorsque nous l'avons sollicitée à ce sujet ce jeudi 14 novembre.  
Une affaire qui remonte à janvier 2017
Cette affaire remonte à janvier 2017 par une simple plainte adressée au procureur de la République par un avocat parisien pour des faits supposés de corruption passive et de tentative de corruption passive par une personne investie d'un mandat local. Cette démarche s'étant révélée sans suite, l'avocat avait déposé une nouvelle plainte, avec constitution de partie civile, entraînant la saisie d'un juge d'instruction.
Cinq plaintes déposées
En tout, cinq personnes ont porté plainte contre Yamina Mamou, l'accusant d'avoir abusé de sa fonction pour demander l'adhésion à son parti politique, l'UDI en vue des législatives de 2017, ou des sommes d'argent en échange de son intervention pour l'obtention d'un logement social. 
En octobre 2017, l'avocat des parties civiles Me Eric Morain, précisait dans nos colonnes que "les plaignants sont des petites gens, qui en raison de leurs faibles moyens, sont venus demander de l'aide en mairie. Ils se sont retrouvés dans une situation où il leur a été demandé de contourner voire de violer la loi. C'est quasiment de l'abus de faiblesse."
Yamina Mamou dénonce une affaire politique
Contactée, Yamina Mamou avoue être "heureuse que ce dossier avance" et "avoir confiance en la justice". Réfutant toutes les accusations, elle dénonce "une affaire politique". Avant de poursuivre : "Il y a une volonté de la part de quelques personnes de la majorité de me nuire. Je regrette que l'énergie consacrée à ces mesquineries ne soit pas réservée pour améliorer le quotidien des Carcassonnais". 
Prochaine étape dans ce dossier, la probable audition de Yamina Mamou par un juge d'instruction, mais pour l'heure, l'intéressée indique ne pas avoir été convoquée. 
Cela fait deux ans que ma cliente a demandé à être entendue par un juge d'instruction
Sollicité, son avocat Me Olivier Morice rappelle pour sa part que "cela fait deux ans" que sa cliente "a demandé à être entendue par un juge d'instruction" sur cette affaire, et il rappelle qu'à ce jour Yamina Mamou "n'est pas mise en cause".
L'avocat estime par ailleurs que les personnes qui ont déposé plainte contre elle avance "peu d'éléments fiables, ce qui démontre qu'on est bien en présence d'une instrumentalisation de la justice à des fins politiques".  
(*) Service régional de la police judiciaire. 
 
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Inforum Forum Index -> La politique -> Salon de discussion All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group