Inforum Forum Index

Inforum
forum généraliste, politique, humour, photos et tout ce que vous aimez ...

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 



 Bonjour Guest 


     
 
Ligue du LOL : 6 journalistes écartés après des accusations de cyberharcèlement

 
Post new topic   Reply to topic    Inforum Forum Index -> La politique -> Salon de discussion
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Pamela


Offline

Joined: 06 Apr 2017
Posts: 576
Localisation: Grand-Ouest
Féminin

PostPosted: Tue 12 Feb - 08:38 (2019)    Post subject: Ligue du LOL : 6 journalistes écartés après des accusations de cyberharcèlement Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
Ligue du LOL : 6 journalistes écartés après des accusations de cyberharcèlement




Leurs noms ont circulé tout le week-end dans l’affaire de la Ligue du LOL. Lundi 11 février au matin, Alexandre Hervaud, numéro 3 du Web de Libération, et Vincent Glad, collaborateur pigiste du journal, ont été mis à pied « à titre conservatoire ». Laurent Joffrin, directeur de la publication et de la rédaction de Libération, a déclaré au Monde :
« Cela ne préjuge en rien d’une culpabilité quelconque et nous lançons donc une enquête interne pour savoir ce qu’il s’est passé. Nous n’avons rien à cacher. C’est nous qui sortons l’information [dans un article de la rubrique de vérification de l’information Checknews, paru vendredi]. Nous réagissons tout de suite. »
Une enquête interne sera menée par M. Joffrin et d’autres collaborateurs. La SPCL, société civile des personnels de Libération y sera aussi associée. Le directeur a également confié l’ouverture d’une réflexion sur « l’exercice de [la] profession [de journaliste] sur les réseaux sociaux », où la situation est « ambiguë », avec la « nécessité éventuelle de faire une charte ».
« Je présente mes excuses aussi sincères que tardives aux personnes qui, à un moment ou à un autre, ont été blessées par mes mots en quasi onze ans d’activité sur Twitter », a écrit Alexandre Hervaud dans un long texte publié sur le réseau social. Son message intervenait après trois Tweets publiés deux jours plus tôt, dans lesquels il qualifiait ses agissements de « saillies ricaneuses » et conspuait « ceux qui sautillent de joie dans leur bile revancharde ».


https://www.lemonde.fr/pixels/article/2019/02/11/ligue-du-lol-un-journaliste-de-liberation-mis-a-pied-a-titre-conservatoire_5422027_4408996.html


Les écrits de ce genre spécial de hackeur, a provoqué des dégâts moraux en les harcelés, dont suicides d'après l'info.

Leurs excuses arrivent bien trop tard. Ils sont virés. Les paroles s'en vont, les écrits (et photos) restent même sur le web, les vôtres, les nôtres, les miens.
Back to top
Isa
Administrateur

Offline

Joined: 25 Aug 2011
Posts: 15,568

PostPosted: Tue 12 Feb - 14:46 (2019)    Post subject: Ligue du LOL : 6 journalistes écartés après des accusations de cyberharcèlement Reply with quote

C'est bien la gauchisterie ça. Eux si prompts a se considérer dans le camp du bien, en parole, sont les pires crapules en dedans. Ils projettent sur les autres leurs propres travers ( de porc, encore).
La gauchisterie ça ne fait que des tordus, en voilà encore une preuve. Ca et leur haine des juifs, berk....
_________________
"La politique de l'autruche, c'est une politique qui court vite, une politique qui fait des gros œufs, c'est tout."
KARADOK
Back to top
Isa
Administrateur

Offline

Joined: 25 Aug 2011
Posts: 15,568

PostPosted: Tue 12 Feb - 15:39 (2019)    Post subject: Ligue du LOL : 6 journalistes écartés après des accusations de cyberharcèlement Reply with quote

Affaire "Ligue du LOL" : le crash des journalistes "caïds de Twitter"
Par Louis Nadau
Publié le 11/02/2019 à 16:00
Défrayant la twittosphère depuis un article de "Libération" vendredi 8 février, la "Ligue du LOL" met à nouveau en lumière les comportements limites de bandes de mecs, en l'occurrence des journalistes bien installés de la place de Paris qui se prenaient, selon les mots du fondateur de leur groupe Facebook, Vincent Glad, pour des "caïds de Twitter".
"Cette 'Ligue du LOL', c'est l'histoire de loosers, de mecs entre eux qui ont cru qu'ils étaient les rois de l'Internet et qui, dans un groupe privé, se sont dit qu'ils pouvaient insulter et se moquer du reste de l'Internet, notamment les femmes, notamment les homosexuels". Le meilleur résumé de l'affaire dite de la "Ligue du LOL", qui secoue le microcosme de Twitter depuis que Libération l'a mise en lumièrevendredi 8 févrierest venu du secrétaire d'Etat au Numérique, Mounir Mahjoubi, dimanche sur BFMTV.
Ceux que Mounir Mahjoubi qualifie de "loosers" n'en étaient pourtant pas tout à fait, officiellement… Ils font au contraire partie des journalistes influents de la twittosphère (entre 18.000 et 143.000 abonnés), et ont pour nombre d'entre eux accédé à des postes à responsabilité au sein des rédactions parisiennes. Parmi eux se trouvent ainsi le rédacteur en chef du site de Libération, Alexandre Hervaud, mis à pied ce lundi "à titre conservatoire", mais aussi un rédacteur en chef des Inrocks, David Doucet. Ce dernier a aussi été suspendu ce lundi et fait l'objet d'une procédure de licenciement pour faute grave, selon un journaliste de Libération. S'ajoutent à cette liste le rédacteur en chef de Slate, Christophe Carron, le fondateur du site pornographique Le Tag Parfait, Stephen des Aulnois - qui a annoncé se placer en retrait de son poste de rédacteur en chef -, le journaliste de Télérama Olivier Tesquet, ou encore Vincent Glad, passé un temps par l'émission Le Grand Journal sur Canal+ et dont les collaborations avec Brain Magazine et Libération ont été suspendues ce lundi.
LA "LIGUE DU LOL" ENTRE MECS SUR FACEBOOK 
La "Ligue du LOL", c'était un groupe Facebook créé en 2009 par Vincent Glad et qui réunissait une trentaine de membres, tous pionniers du microcosme qu'était encore Twitter. Ceux-ci s'échangeaient d'abord des railleries "d’un commun absolu", assure aujourd'hui Alexandre Hervaud. Avant de dériver sérieusement, comme le raconte dans Libération le podcaster Henry Michel, ancien membre du groupe : "C’est devenu des feuilletons avec des personnages récurrents, des obsessions de certains membres"…Et selon de nombreux témoignages rendus publics ce week-end, les frontières de l'humour ont alors été largement dépassées. "Insultes, photomontages, gifs animés avec des trucs pornos avec ma tête dessus, mails d’insulte anonymesénumère dans Le Monde la journaliste Nora Bouazzouni. C’était le forum 18/25 de jeuxvideo.com avant l’heure". 
Dans un post de blog, la militante féministe Daria Marx explique avoir "vécu de nombreuses années sur Twitter en ayant l’impression de fuir un sniper, d’avoir de la chance d’échapper aux balles virtuelles d’une armée devenue folle". "Je me suis demandée ce que j’avais fait pour mériter tout cela, et je me suis laissée aller à penser que je ne valais rien, qu’il fallait que je disparaisse. (…) Je me réveillais dans la nuit pour voir si le harcèlement avait cessé, je me couchais avec des insultes, je me réveillais avec 40 nouvelles mentions ordurières." 
L'écrivain Matthias Jambon-Puillet fait également le récit, sur le site Medium, du harcèlement homophobe dont il aurait été victime. Il raconte : "Quelqu'un [de la ligue] a commencé à diffuser un photomontage de moi en train de sucer un pénis (forcément, l’homophobie) (encore une fois réalisé à partir de photo personnelle) sur un réseau de questions anonymes types Ask / Formspring / Curiouscat. Le montage était envoyé en masse à des mineurs, jusqu’à 12–14 ans, avec la mention 'Salut je suis @lereilly, j’adore sucer ça t’intéresse ?' (…) J'ai reçu, en 48h, plusieurs centaines de réponses, suite au copier-coller fou furieux de quelqu’un, jouant là sa dernière et plus ignoble cartouche".
 
Le harcèlement aurait également dépassé le cadre des réseaux sociaux, accuse encore la journaliste mode Capucine Piot : "L’un des personnages qui, je l’ai su après, était dans leur entourage et les côtoyait avec qui j’avais eu une relation m’a même fait croire qu’il avait le sida pour me faire peur, et me laisser penser que je pourrais l’avoir. Des dingues. Je me suis retrouvée, tremblante, à faire les examens médicaux nécessaires". 
"La ligue, c'était un groupe pyramidal où les mange-merde harcelaient pour montrer aux boss qu'ils avaient de la valeur", continue d'expliquer sur Twitter la journaliste Mélanie Wanga, qui affirme avoir également été victime de ce cyber-harcèlement. 
"ON ÉTAIT UN PEU LES CAÏDS DE TWITTER" (VINCENT GLAD)
"Nous étions influents, et c’est vrai que si on critiquait quelqu’un, ça pouvait prendre beaucoup d’ampleur", a reconnu Vincent Glad dans Libérationvendredi. "Il y avait beaucoup de fascination autour de nous, on était un peu les caïds de Twitter. Il y a une part de vrai là-dedans, une part de gens qui ont pu se sentir légitimement harcelés. Mais il y a aussi une grosse part de fantasme".

 
Ces "caïds de Twitter" se trouvent aujourd'hui dans la position des arroseurs arrosés. Beaucoup d'entre eux appartiennent à des médias qui se sont engagés dans la lutte contre le harcèlement et pour la libération de la parole des victimes, notamment des femmes, causes qu'ils ont eux-mêmes souvent publiquement soutenues. "MeToo a montré qu’un simple hashtag peut devenir un mouvement d’un nouveau genre, sans chef, sans contours définis, qui ne vit que par la force déployée par la libération de la parole", se félicitait Vincent Glad en octobre 2018 dans Libération, avant de se retrouver aujourd'hui au cœur d'une autre parole libérée sur le hashtag #LaLigueDuLOL 
Le mois suivant, dans Télérama, Olivier Tesquet se lançait quant à lui dans une analyse de la culture web du "Lol" et du "trolling", semblant vouloir siffler la fin de la récréation numérique : "Si Twitter a été ces dernières semaines le lieu des hashtags #balancetonporc et #metoo, il ne faut pas oublier qu’il a longtemps été celui de l’invisibilisation", rappelait-il, avant de conclure : "Twitter a offert à l’oppression une boîte à outils, jouant avec les discours de haine le même rôle qu’une loupe sous les rayons du soleil. La route sera longue, tant le problème est structurel. Le web est fait par des hommes, pour des hommes. Ou par de grands ados, pour d’autres grands ados, qui sont encore en train de grandir. (…) De quoi donner corps à la figure sexiste du 'brogrammeur', incapable de concevoir un outil qui protège celles et ceux qui ne lui ressemblent pas". 
MEA CULPA EN CASCADE
 
Depuis vendredi, les mêmes multiplient les mea culpa, toujours sur Twitter : "En créant ce groupe, j'ai créé un monstre qui m'a totalement échappé, regrette Vincent Glad. On parlait de trolling, c'était du harcèlement". Olivier Tesquet estime pour sa part que "l'inconscience" n'est pas une excuse suffisante. David Doucet, des Inrockuptiblesbat lui aussi sa coulpe : "J'étais lâche et trop heureux de compter parmi cette bande que la twittosphère d'alors admirait. (…) Cette libération de la parole m'a surtout fait prendre conscience que je comptais parmi les bourreaux". Après avoir d'abord prié ceux qui "sautill[aient] de joie dans leur bile revancharde" d'aller "se faire cuire le cul", Alexandre Hervaud a à son tour présenté des "excuses sincères et tardives" aux cibles de la "Ligue du LOL". 

 
 
Tweet h-entry js-tweetIdInfo subject expanded wrote:




 



 

_________________
"La politique de l'autruche, c'est une politique qui court vite, une politique qui fait des gros œufs, c'est tout."
KARADOK
Back to top
Isa
Administrateur

Offline

Joined: 25 Aug 2011
Posts: 15,568

PostPosted: Tue 12 Feb - 15:43 (2019)    Post subject: Ligue du LOL : 6 journalistes écartés après des accusations de cyberharcèlement Reply with quote

"Ces "caïds de Twitter" se trouvent aujourd'hui dans la position des arroseurs arrosés. Beaucoup d'entre eux appartiennent à des médias qui se sont engagés dans la lutte contre le harcèlement et pour la libération de la parole des victimes, notamment des femmes, causes qu'ils ont eux-mêmes souvent publiquement soutenues"


Et oui, pareil pour l'antisémitisme et l'homophobie. Ils sont très engagés d'la gueule et du clavier seulement...parce qu'ils ne pensent pas un mot de ce qu'ils bavent qd ils s'engagent a défendre une cause.
_________________
"La politique de l'autruche, c'est une politique qui court vite, une politique qui fait des gros œufs, c'est tout."
KARADOK
Back to top
aldomino


Offline

Joined: 27 Aug 2011
Posts: 8,679
Localisation: Grand est
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

PostPosted: Tue 12 Feb - 18:24 (2019)    Post subject: Ligue du LOL : 6 journalistes écartés après des accusations de cyberharcèlement Reply with quote

Isa wrote:
"Ces "caïds de Twitter" se trouvent aujourd'hui dans la position des arroseurs arrosés. Beaucoup d'entre eux appartiennent à des médias qui se sont engagés dans la lutte contre le harcèlement et pour la libération de la parole des victimes, notamment des femmes, causes qu'ils ont eux-mêmes souvent publiquement soutenues"


Et oui, pareil pour l'antisémitisme et l'homophobie. Ils sont très engagés d'la gueule et du clavier seulement...parce qu'ils ne pensent pas un mot de ce qu'ils bavent qd ils s'engagent a défendre une cause.



Baupin se mettait du rouge à lèvres pour défendre les femmes. Les gauchiés de Libé, inrocks se drapaient de leçons de morale 
dans leurs feuilles de choux tout en cyberharcelant et écrasant les pigistes affriolantes.
Nauséeux mais tellement représentatif de la gauche de pouvoir, qu'elle soit merdiatique ou politique. 
Ils mériteraient un bon walk of shame avec des milliers de crachats féminins au visage.... 
_________________
"Le gauchisme est une maladie auto immune" A.D.
Back to top
Poly


Offline

Joined: 27 Aug 2011
Posts: 26,705
Féminin

PostPosted: Tue 12 Feb - 21:12 (2019)    Post subject: Ligue du LOL : 6 journalistes écartés après des accusations de cyberharcèlement Reply with quote

aldomino wrote:

Isa wrote:
"Ces "caïds de Twitter" se trouvent aujourd'hui dans la position des arroseurs arrosés. Beaucoup d'entre eux appartiennent à des médias qui se sont engagés dans la lutte contre le harcèlement et pour la libération de la parole des victimes, notamment des femmes, causes qu'ils ont eux-mêmes souvent publiquement soutenues"


Et oui, pareil pour l'antisémitisme et l'homophobie. Ils sont très engagés d'la gueule et du clavier seulement...parce qu'ils ne pensent pas un mot de ce qu'ils bavent qd ils s'engagent a défendre une cause.




Baupin se mettait du rouge à lèvres pour défendre les femmes.
Les gauchiés de Libé, inrocks se drapaient de leçons de morale 
dans leurs feuilles de choux tout en cyberharcelant et écrasant les pigistes affriolantes.
Nauséeux mais tellement représentatif de la gauche de pouvoir, qu'elle soit merdiatique ou politique. 
Ils mériteraient un bon walk of shame avec des milliers de crachats féminins au visage.... 

Ah oui, je me souviens de ça

Si le ridicule tuait, y aurait eu une hécatombe !
_________________
"J'ai toujours assumé la dimension de verticalité, de transcendance, mais en même temps elle doit s'ancrer dans de l'immanence complète, de la matérialité."
Emmanuel Micron
Back to top
Isa
Administrateur

Offline

Joined: 25 Aug 2011
Posts: 15,568

PostPosted: Wed 13 Feb - 07:34 (2019)    Post subject: Ligue du LOL : 6 journalistes écartés après des accusations de cyberharcèlement Reply with quote

aldomino wrote:
Isa wrote:
"Ces "caïds de Twitter" se trouvent aujourd'hui dans la position des arroseurs arrosés. Beaucoup d'entre eux appartiennent à des médias qui se sont engagés dans la lutte contre le harcèlement et pour la libération de la parole des victimes, notamment des femmes, causes qu'ils ont eux-mêmes souvent publiquement soutenues"


Et oui, pareil pour l'antisémitisme et l'homophobie. Ils sont très engagés d'la gueule et du clavier seulement...parce qu'ils ne pensent pas un mot de ce qu'ils bavent qd ils s'engagent a défendre une cause.





Baupin se mettait du rouge à lèvres pour défendre les femmes. Les gauchiés de Libé, inrocks se drapaient de leçons de morale 
dans leurs feuilles de choux tout en cyberharcelant et écrasant les pigistes affriolantes.
Nauséeux mais tellement représentatif de la gauche de pouvoir, qu'elle soit merdiatique ou politique. 
Ils mériteraient un bon walk of shame avec des milliers de crachats féminins au visage.... 



Avant on savait que les gauchis étaient tordus, maintenant on a les preuves.
_________________
"La politique de l'autruche, c'est une politique qui court vite, une politique qui fait des gros œufs, c'est tout."
KARADOK
Back to top
Nadja


Offline

Joined: 10 Sep 2018
Posts: 2,011
Localisation: A l'ouest !
Féminin

PostPosted: Wed 13 Feb - 10:10 (2019)    Post subject: Ligue du LOL : 6 journalistes écartés après des accusations de cyberharcèlement Reply with quote

Gauche de merde !  Rolling Eyes
Back to top
Isa
Administrateur

Offline

Joined: 25 Aug 2011
Posts: 15,568

PostPosted: Sat 16 Feb - 17:54 (2019)    Post subject: Ligue du LOL : 6 journalistes écartés après des accusations de cyberharcèlement Reply with quote

blog.causeur.fr/lavoixdenosmaitres/ce-que-la-ligue-du-lol-nous-dit-de-notre-mondeCe que la Ligue du LOL nous dit de notre monde
Publié le 11 février 2019 

Une bande d’individus odieux communiant dans le sarcasme et l’insulte, s’adonnant aux photomontages et canulars humiliants et harcelant leurs têtes de turc, des années durant, dans l’impunité totale que garantit l’anonymat des réseaux sociaux. Voilà ce qu’est la Ligue du LOL.
Rien que de bien banal : ces comportements sont on ne peut plus communs sur internet.
Mais la plupart du temps, les individus qui agissent de la sorte le font seuls derrière leur écran.
Quand ils se regroupent et chassent en meute, c’est sur la base d’une convergence idéologique ; on parle des « trolls soraliens », par exemple.
Originalité de la Ligue du LOL : ce qui fédère ces malfaisants est leur milieu professionnel, puisqu’ils travaillent essentiellement dans la presse et la communication. Et leur morale officieuse, radicalement inverse à celle qu’ils nous prônent dans leurs médias, avec l’arrogance des parfaits.
Hypocrisie
Aucun journaliste de Minute, du Figaro ou de Famille Chrétienne dans la Ligue du LOL. Uniquement des gens du camp progressiste, du genre qui juge les gens sur leurs fréquentations et passe son temps à évaluer leur degré de respectabilité en fonction de leur adhésion aux valeurs du temps. Ces individus n’ont même pas l’honnêteté de faire leurs les principes qu’ils nous assènent.
Ainsi, Christophe Carron, rédacteur en chef de Slate, et qui fait partie de cette Ligue du LOL dont les membres sont adeptes des photomontages dégradants envers des femmes, faisait-il, fin 2017, la promotion de l’écriture inclusive à l’antenne d’Europe 1 :
Il présente aujourd’hui ses excuses aux victimes de la Ligue du LOL, comme les autres, sous forme de message en capture d’écran, qui oblige à refaire une capture quand on veut les citer, ou bien à prendre le temps de les recopier, puisqu’on ne peut pas sélectionner le texte afin d’en faire un copier-coller. Le genre de texte qui ne laisse pas de traces dans un moteur de recherche. Ce qui s’appelle s’excuser du bout des… doigts.
Journalisme et pouvoir de nuisance
On peut légitimement se demander si la présence majoritaire de journalistes dans la Ligue du Lol ne correspond pas à une mentalité malheureusement répandue dans la profession : la jouissance que donne le pouvoir de nuire. Le pouvoir de pourrir. Quand, en une phrase malveillante, on peut salir l’image de quelqu’un, sinon ruiner sa vie professionnelle ou familiale, comment ne pas prendre goût à cette puissance de destruction ?
MeToo l’avait révélé : certains journalistes, de l’un ou l’autre sexe d’ailleurs, sont en permanence en quête d’une victime sur qui s’acharner (« un seul nom me suffira »). Cela leur procure une telle satisfaction qu’ils en sont venus à penser que c’était l’essence même de leur profession. Le scandale ne sort que lorsque d’autres journalistes en sont victimes. Mais il met du temps à sortir, précisément parce que cette mentalité ne choque pas, ou pas vraiment. Quand on se moque de tout et de tout le monde, celui qui ne rit pas est mauvais joueur ; et personne ne veut être celui qui gâche la fête.
Dans un entretien accordé à Brut, Léa Lejeune, journaliste à Challenges et ancienne cible de la Ligue du LOL, le dit fort bien : « le cyber-harcèlement se rapproche beaucoup du harcèlement scolaire », il est organisé par « les gens cools de la cour de récré » ; or, « les réseaux sociaux sont la cour de récré où les journalistes peuvent écrire tout ce qu’ils veulent » sans que leur rédaction y trouve à redire. L’omerta est terrible quand, ainsi qu’elle le raconte, les harceleurs travaillent pour les médias dans lesquels, en tant que jeune journaliste, on espère un jour être embauché.
Elle ajoute, ce qui est assez admirable : « ce que je ne souhaite pas, c’est qu’ils soient harcelés à leur tour comme ils le sont aujourd’hui. Quand on est passé par là, on n’a pas envie de le souhaiter aux autres. »

Le tout petit monde de Twitter.
Victimes et coupables, dans cette histoire, parlent comme s’il s’agissait d’une affaire d’Etat impliquant la terre entière, comme si les réputations avaient été salies (ou allaient l’être) dans des proportions gigantesques… pourtant, en dehors de leur milieu, peu de gens savent qui ils sont. Florence Porcel dit qu’il suffisait, jusqu’à hier, de taper son nom dans un moteur de recherche pour tomber sur le canular téléphonique dont elle avait fait l’objet de la part de la Ligue du LOL. Mais, à part les gens qui la connaissent et donc, qui l’aiment ou la détestent déjà, qu’on me dise qui tape Florence Porcel dans un moteur de recherche. Ce scandale concerne les figures d’un petit milieu qui se croit plus vaste qu’il n’est.
Mais bien des gens tombent dans le piège de cette dramatisation : nous avons tous des amis ou des connaissances à qui Twitter retourne les sangs. Ils reçoivent des messages auxquels ils se sentent tenus de répondre, ou des avalanches d’insultes qui leur ruinent le moral. Twitter influe sur leur humeur au quotidien !
Le problème est que « bloggeurs » ou « youtubeurs » n’existent que par les réseaux sociaux, ne vivent et respirent qu’à travers ce que les autres disent d’eux sur internet. Grave erreur. Garantie absolue de se gâcher la vie. Ainsi se croient-ils plus connus qu’ils ne sont et, par voie de conséquence, plus diffamés qu’ils ne le sont vraiment.
Caroline de Haas, victime de cyber-harcèlement, avait quitté Twitter. Sage décision. Il paraît qu’elle y est revenue. A ce stade, on peut parler d’addiction, une addiction qui doit lui faire beaucoup de mal.
Pourtant, que vaut l’opinion d’un inconnu (qui s’exprime en anonyme dans un monde virtuel) à côté de celle, honnête et franche, d’un véritable ami qui vous regarde droit dans les yeux ?
Quelqu’un m’expliquait un jour que j’avais « des ennemis sur Twitter ». C’est un peu comme si on m’avait dit que j’avais des ennemis au Vietnam : c’est très loin, je n’irai jamais là-bas et je ne parle pas vietnamien.


 

_________________
"La politique de l'autruche, c'est une politique qui court vite, une politique qui fait des gros œufs, c'est tout."
KARADOK
Back to top
Isa
Administrateur

Offline

Joined: 25 Aug 2011
Posts: 15,568

PostPosted: Sat 16 Feb - 17:55 (2019)    Post subject: Ligue du LOL : 6 journalistes écartés après des accusations de cyberharcèlement Reply with quote

"Aucun journaliste de Minute, du Figaro ou de Famille Chrétienne dans la Ligue du LOL. Uniquement des gens du camp progressiste, du genre qui juge les gens sur leurs fréquentations et passe son temps à évaluer leur degré de respectabilité en fonction de leur adhésion aux valeurs du temps. Ces individus n’ont même pas l’honnêteté de faire leurs les principes qu’ils nous assènent."
_________________
"La politique de l'autruche, c'est une politique qui court vite, une politique qui fait des gros œufs, c'est tout."
KARADOK
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Inforum Forum Index -> La politique -> Salon de discussion All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group