Inforum Index du Forum

Inforum
forum généraliste, politique, humour, photos et tout ce que vous aimez ...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Bonjour Invité 


     
 
Pour l'interdiction des contrôles policiers lors des sorties scolaires

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Inforum Index du Forum -> La politique -> Salon de discussion
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Minouchette


En ligne

Inscrit le: 12 Jan 2018
Messages: 2 633
Localisation: Provence
Féminin Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Ven 19 Oct - 13:11 (2018)    Sujet du message: Pour l'interdiction des contrôles policiers lors des sorties scolaires Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Pour l'interdiction des contrôles policiers lors des sorties scolaires
Plusieurs enseignants et personnels de l'éducation engagés contre le racisme lancent une mobilisation de soutien à trois lycéens ayant porté plainte contre l'État pour des contrôles d'identité abusifs lors d'une sortie scolaire.
https://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/181018/pour-linterdiction-des-controles-policiers-lors-des-sorties-scolaires





    Le 22 octobre prochain, l’État français sera jugé pour les contrôles d’identité abusifs subis par trois lycéens durant une sortie scolaire. Les faits remontent au 1er mars 2017. Ce jour-là, Mamadou Camara, Ilyas Haddaji et Zakaria Hadji Mmadi rentrent d’un séjour à Bruxelles avec leur classe de Terminale Gestion Administration et l’une de leurs enseignantes. Arrivés à la Gare du Nord, ils se font arrêter et contrôler par des policiers : l’un à la sortie du train et les deux autres dans le hall. Devant leurs camarades et des centaines d’usagers, ils doivent se soumettre à l’inspection, ouvrir leurs valises, être fouillés, et toisés comme des coupables. Sauf que voilà, ils n’ont absolument rien à se reprocher. Ils n’ont rien fait.
    Le lendemain, excédée par ce qu’elle considère à raison comme un acte immotivé et discriminatoire, leur professeure, Élise Boscherel Deniz, tente de porter plainte au commissariat de Saint-Denis. En vain. Les policiers qui la reçoivent lui expliquent qu’ils ne peuvent accepter une plainte contre d’autres agents de police. L’affaire aurait pu en rester là mais les élèves ont décidé de la porter en justice pour faire valoir leurs droits. Pour que ça serve d’exemple. Pour que ça s’arrête.
    Le 22 octobre, nous serons donc à leurs côtés et nous appelons toutes les forces associatives, syndicales, politiques à en faire de même. Ce qu’ont vécu ces trois lycéens est loin d’être une exception. On le sait et cela fait d’ailleurs des décennies que les organisations de l’immigration et des quartiers populaires le dénoncent : les jeunes non-blancs sont les cibles privilégiées des forces de l’ordre. Selon une étude du Défenseur des Droits, publiée en 2017, les hommes perçus comme noirs ou arabes ont ainsi 20 fois plus de risques de se faire contrôler que le reste de la population. Et rien ne justifie ça si ce n’est les préjugés racistes qui subsistent au sein de l’institution policière.
    C’est un véritable sujet de société qui revient régulièrement sur le devant de la scène mais aucun gouvernement ne semble disposé à mettre un terme à ces pratiques. Jusqu’à quand allons-nous tolérer cela ? D’autant que le profilage racial et le harcèlement dont sont victimes ces jeunes se poursuit jusqu’aux sorties scolaires et aux abords des établissements. On nous rétorquera que la police ne contrôle personne sans raison et qu’il n’y a « rien à craindre quand on n’a rien à se reprocher ». Mais alors qu’est-ce qui justifie que des lycéens de retour d’un voyage scolaire soient choisis parmi des centaines d’autres usagers et contrôlés sans motif objectif ? Et que leur dire ? Que c’était « aléatoire », alors qu’ils subissent ça depuis des années, dans leur quartier, dans leur ville, dans les transports et ailleurs ? Que « ce n’est pas grave », alors que si, ça l’est forcément, puisqu’au fond c’est de discrimination qu’il est question ? Qu’ils « n’ont qu’à se laisser faire », alors que l’on sait que ces pratiques sont humiliantes pour ceux qui les subissent et qu’elles créent forcément un sentiment de défiance vis-à-vis des institutions ?
    Jusqu’à quand allons-nous tolérer cela ?
    Si nous nous sentons concernés par cette problématique en tant que citoyens, nous le sommes également en tant que personnels de l’éducation, en tant que fonctionnaires de l’État. L’une de nos missions est de « transmettre les valeurs de la République », à travers les enseignements, la vie scolaire ou les actions éducatives que nous mettons en place. Ces valeurs-là sont déjà écornées au quotidien, du fait du manque de moyens mis dans les établissements des quartiers populaires et du rôle que joue l’école dans la reproduction sociale. Elles le sont aussi quand nos élèves se font contrôler abusivement, a fortiori quand ils sont avec nous, sous la responsabilité d’enseignants censés garantir leur sécurité. Comment leur parler d’égalité, de justice et de fraternité, quand sous nos yeux, et malgré notre présence, ils subissent des pratiques discriminatoires ? Comment nouer des relations de confiance avec eux si nous sommes impuissants face aux vexations et aux humiliations que leur imposent d’autres fonctionnaires de l’État ?
    Nous saluons ici le courage et la détermination de Mamadou, Ilyas et Zakaria qui n’ont pas hésité à porter cette affaire en justice...mais quid de tous les autres ? Parce que nous voulons protéger nos élèves, nous demandons solennellement au Président de la République de prendre toutes les mesures nécessaires pour mettre un terme à ces contrôles d’identité abusifs. Il en va de la sécurité de ces jeunes, de leur épanouissement et de leur confiance en nous. Nous réclamons, en particulier, l’adoption d’une circulaire visant à interdire tout contrôle policier lors des sorties scolaires. Si les agents de police ont un « doute », qu’ils procèdent aux contrôles de nos identités à nous, responsables légaux. Nous leur apporterons alors toutes les informations nécessaires.
    C’est la meilleure manière de faire vivre les valeurs d’égalité et de justice.
    Revenir en haut
    quoikicause


    Hors ligne

    Inscrit le: 21 Avr 2018
    Messages: 250
    Localisation: grand est
    Masculin Cancer (21juin-23juil)

    MessagePosté le: Ven 19 Oct - 13:32 (2018)    Sujet du message: Pour l'interdiction des contrôles policiers lors des sorties scolaires Répondre en citant

    Tout compte fait, les forces de l'ordre ne devraient contrôler que des "blancs" quoi !
    Dommage que ce soient encore et toujours des gens issus de l'immigration qui une fois de plus pleurnichent.
    Revenir en haut
    lamgalantaise


    Hors ligne

    Inscrit le: 27 Aoû 2011
    Messages: 7 187
    Féminin Cancer (21juin-23juil)

    MessagePosté le: Ven 19 Oct - 15:57 (2018)    Sujet du message: Pour l'interdiction des contrôles policiers lors des sorties scolaires Répondre en citant

    C'est normal  de se faire contrôler dans des lieux comme une gare quand on revient de l'étranger même si c'est la Belgique.


    Si  les élèves de ce lycée avaient porté un uniforme avec un écusson, et si   mamadou  ilyas et zakaria avaient suivis le groupe et bien encadrés par des professeurs responsables  probablement qu'ils n'auraient pas été contrôlés.
    Si on avait pas autant d'immigration illégale, et des immigrés légaux  intégrés, ces trois là n'auraient pas payé pour tous les autres   mamadoumohamedzakmachin multirécidivistes en connerie en tout genre. 
    _________________
    "Je suis fière de toi mon amour, comme tu es clair, comme tu es droit, comme tu es fort et comment tu restes debout envers et contre tout et dans toute cette boue."
    Revenir en haut
    Minouchette


    En ligne

    Inscrit le: 12 Jan 2018
    Messages: 2 633
    Localisation: Provence
    Féminin Vierge (24aoû-22sep)

    MessagePosté le: Ven 19 Oct - 15:58 (2018)    Sujet du message: Pour l'interdiction des contrôles policiers lors des sorties scolaires Répondre en citant

    quoikicause a écrit:
    Tout compte fait, les forces de l'ordre ne devraient contrôler que des "blancs" quoi !
    Dommage que ce soient encore et toujours des gens issus de l'immigration qui une fois de plus pleurnichent.


    Mais encouragés et suivis par des membres du corps enseignants! rien de surprenant pour une partie de ces Français de gauche naturellement!
    C'est une enseignante aussi qui avait scolarisé un jeune immigré clandestin!
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:38 (2018)    Sujet du message: Pour l'interdiction des contrôles policiers lors des sorties scolaires

    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Inforum Index du Forum -> La politique -> Salon de discussion Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
    Page 1 sur 1

     
    Sauter vers:  

    Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
    Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
    Traduction par : phpBB-fr.com