Inforum Index du Forum

Inforum
forum généraliste, politique, humour, photos et tout ce que vous aimez ...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Bonjour Invité 


     
 
LES IDÉES DE BERCY POUR TAILLER ENCORE DANS LES AIDES AU LOGEMENT

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Inforum Index du Forum -> La politique -> Salon de discussion
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Minouchette


Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2018
Messages: 1 838
Localisation: Provence
Féminin Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Sam 19 Mai - 18:23 (2018)    Sujet du message: LES IDÉES DE BERCY POUR TAILLER ENCORE DANS LES AIDES AU LOGEMENT Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
APL : LES IDÉES DE BERCY POUR TAILLER ENCORE DANS LES AIDES AU LOGEMENT 
 + SUIVRE

AMBRE DEHARO  PUBLIÉ LE 19/05/2018 À 13H51  MIS À JOUR LE 19/05/2018 À 14H10 
  
Dans un document interne rédigé par la direction du budget, le ministère de l'Économie et des Finances évoque l'idée de revoir les critères d'attribution de certaines aides sociales ou bien d'en réduire le montant.
Le document est intitulé "Transformer les prestations sociales". Révélé par le Monde vendredi, il explique comment la direction du Budget envisage de revoir l'attribution et le niveau de plusieurs prestations sociales destinées aux ménages et aux personnes démunies. Le gouvernement entend réduire les dépenses publiques, comme annoncé depuis l'élection d'Emmanuel Macron, et à cet égard la direction du Budget a donc formulé de "premières pistes d'économies".
Dans l'entourage de Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes Publics, on évoque davantage des "travaux techniques", rien de très "politique". Néamoins, le Monde affirme que si ces pistes d'études sont mises en oeuvre, elles pourraient provoquer une grande colère auprès de la population. L'une des aides principales concernées est l'allocation logement, la fameuse APL, déjà réduite de cinq euros mensuels sur décision du gouvernement. Une décision qui avait suscité un tollé, notamment chez les étudiants.
⋙ Lire aussi Baisse des APL : l’intox du gouvernement
Selon Bercy, "les APL favorisent (...) les personnes inactives" qui auraient des ressources égales. Pire, les allocations logements des étudiants "sont peu ciblées et ont trop peu d'effet redistributif", explique la note interne car leurs montant "dépend[ent] très peu de ressources réelles (salaires et transferts intrafamiliaux) de leurs bénéficiaires. La direction du Budget préconise donc de réformer l'APL en mettant un terme au cumul part fiscale et APL étudiant. Autrement dit, il faudrait choisir entre rester rattaché au foyer fiscal de ses parents ou bien recevoir l'allocation. D'autres pistes sont évoquées, qui pourraient entrer en vigueur dès 2020, telle l'intégration des minima sociaux et des prestations familiales dans les ressources de base permettant le calcul de l'APL.
Des prestations sociales de plus en plus lourdes pour la dépense publique
D'autres aides sociales sont concernées par les réflexions de Bercy, comme l'allocation adultes handicapés ou encore le revenu de solidarité active et l'allocation personnalisée pour l'autonomie, destinée aux personnes âgées. Dans ce dernier cas, la direction du Budget suggère de moduler les plans d'aide "en fonction du patrimoine" de la personne bénéficiaire et non plus sur les seuls revenus. Pour Bercy, les prestations sociales deviennent de plus en plus lourdes et représentaient, en 2016, quelque 26 % des dépenses publiques, soit 5 % de plus qu'au début des années 2000.
⋙ Lire aussi Macron critique "ceux qui pensent que le summum de la lutte c'est les 50 euros d'APL"
La note obtenue par le Monde ne précise pas le montant des économies qui pourraient être réalisées en révisant les prestations sociales. A l'exception d'un cas : le gel des prestations légalement indexées, comme les allocations familiales et les retraites, en 2019, "pourrait rapporter 3,5 milliards d'euros". Une économie qui ne remettrait cependant pas en cause, précise Bercy, les "revalorisations exceptionnelles" de certaines aides décidées par le gouvernement. L'entourage de Gérald Darmanin évoque que les ministères concernés devront également faire des propositions afin de réformer les prestations sociales. Des arbitrages auront lieu à l'été.

A LIRE AUSSI
Revenir en haut
Isa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2011
Messages: 13 876

MessagePosté le: Dim 27 Mai - 07:41 (2018)    Sujet du message: LES IDÉES DE BERCY POUR TAILLER ENCORE DANS LES AIDES AU LOGEMENT Répondre en citant

"D'autres aides sociales sont concernées par les réflexions de Bercy, comme l'allocation adultes handicapés ou encore le revenu de solidarité active et l'allocation personnalisée pour l'autonomie, destinée aux personnes âgées. Dans ce dernier cas, la direction du Budget suggère de moduler les plans d'aide "en fonction du patrimoine" de la personne bénéficiaire et non plus sur les seuls revenus." 




Comment peut-on penser a rogner ces aides-là ?  Jamais Chirac ou Sarko ne se seraient permis de penser et proposer un truc aussi pourri. Avant et pendant leur mandats, qd ces aides étaient évoquées c'était pour les augmenter, pas pour rogner dessus ! Faut vraiment être une sacrée crevure pour ne serait-ce que penser a comment diminuer ces aides. Qt on sait que toutes les femmes manouches sont "mères célibataires", que nous payons des milliers de retraités centenaires a l'étranger sans compter ceux qui font des enfants pour les allocs, des millions que nous versons a des assoces et les milliards dépensés a fond perdu pour les banlieues...
_________________
"La politique de l'autruche, c'est une politique qui court vite, une politique qui fait des gros œufs, c'est tout."
KARADOK
Revenir en haut
Minouchette


Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2018
Messages: 1 838
Localisation: Provence
Féminin Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Dim 27 Mai - 07:50 (2018)    Sujet du message: LES IDÉES DE BERCY POUR TAILLER ENCORE DANS LES AIDES AU LOGEMENT Répondre en citant

Isa a écrit:
"D'autres aides sociales sont concernées par les réflexions de Bercy, comme l'allocation adultes handicapés ou encore le revenu de solidarité active et l'allocation personnalisée pour l'autonomie, destinée aux personnes âgées. Dans ce dernier cas, la direction du Budget suggère de moduler les plans d'aide "en fonction du patrimoine" de la personne bénéficiaire et non plus sur les seuls revenus." 




Comment peut-on penser a rogner ces aides-là ?  Jamais Chirac ou Sarko ne se seraient permis de penser et proposer un truc aussi pourri. Avant et pendant leur mandats, qd ces aides étaient évoquées c'était pour les augmenter, pas pour rogner dessus ! Faut vraiment être une sacrée crevure pour ne serait-ce que penser a comment diminuer ces aides. Qt on sait que toutes les femmes manouches sont "mères célibataires", que nous payons des milliers de retraités centenaires a l'étranger sans compter ceux qui font des enfants pour les allocs, des millions que nous versons a des assoces et les milliards dépensés a fond perdu pour les banlieues...


Je ne pense pas qu'ils toucheront aux handicapés, ils se mettraient tous le monde à dos! c'est le seul endroit avec la maladie où il ne faut surtout pas toucher!
Après comme vous l'écrivez, les mères célibataires, là pas de problème, surtout lorsque nous voyons ce qu'il se passe! 
Revenir en haut
lamgalantaise


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2011
Messages: 7 027
Féminin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Dim 27 Mai - 11:07 (2018)    Sujet du message: LES IDÉES DE BERCY POUR TAILLER ENCORE DANS LES AIDES AU LOGEMENT Répondre en citant

Isa a écrit:
"D'autres aides sociales sont concernées par les réflexions de Bercy, comme l'allocation adultes handicapés ou encore le revenu de solidarité active et l'allocation personnalisée pour l'autonomie, destinée aux personnes âgées. Dans ce dernier cas, la direction du Budget suggère de moduler les plans d'aide "en fonction du patrimoine" de la personne bénéficiaire et non plus sur les seuls revenus." 




Comment peut-on penser a rogner ces aides-là ?  Jamais Chirac ou Sarko ne se seraient permis de penser et proposer un truc aussi pourri. Avant et pendant leur mandats, qd ces aides étaient évoquées c'était pour les augmenter, pas pour rogner dessus ! Faut vraiment être une sacrée crevure pour ne serait-ce que penser a comment diminuer ces aides. Qt on sait que toutes les femmes manouches sont "mères célibataires", que nous payons des milliers de retraités centenaires a l'étranger sans compter ceux qui font des enfants pour les allocs, des millions que nous versons a des assoces et les milliards dépensés a fond perdu pour les banlieues...




Bien sur que la droite et plus encore Sarko qui lui était un homme sensible au bien être de la famille. n'a jamais pensé à un truc aussi pourri. 
le maintien à domicile était une bonne chose pour les personnes âgées et à l'épanouissement familiale.
Mais la gauche y a vu une occasion de taper sur ces sales riches propriétaires et rogner encore plus sur les successions.
Ne pas oublier que la première mesure de hollandouille a été de diminuer le droit aux successions, le minet continue. 
Quand une personne propriétaire est mise en maison de retraite, soit elle a les moyens de payer par sa retraite, mais si elle n'a pas  une retraite suffisante l'état peut  récupérer  soit sur les débiteurs ou  sur la succession au décès de la personne. 
 Qu'es ce qu'on peut attendre de ce gouvernement avec à la tête un minet aux dents de requins formés chez les banquiers  qui se prend pour un dieu et qui a pour seule famille qu'une vieille rombière.
   
Comment peut t'on être propriétaire personnes âgées ou handicapés retraités  et toucher des allocations  aides à domicile avec participation du département sans que l'état récupère sur le patrimoine à la succession ou sur les débiteurs en fonction de leur moyen.
Je trouve ça encore normal, mais le plus dégueulasse c'est que tt es mis en oeuvre pour rendre les personnes dépendantes de ses aides extérieurs et tout faire pour écarter la famille jusqu'à créer des conflits ou les accentuer.  
Une aubaine pour les départements, les communes de créer des emplois sans aucune qualification  d'aide à la personne.
Et le pire c'est la mise sous tutelle, ou des tuteurs se gavent quand ils ne piquent pas directement dans les comptes l'argent des personnes en les privant de tt plaisir, sans jamais les voir et sans que la famille ait le droit d'être au courant, ni son mot à dire.
Ils sont traités pire que des criminelles en les privant de tous leurs droits, plaisir et dignité pour leur piquer leur argent et laisser une succession en négative. 

_________________
"Je suis fière de toi mon amour, comme tu es clair, comme tu es droit, comme tu es fort et comment tu restes debout envers et contre tout et dans toute cette boue."
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:27 (2018)    Sujet du message: LES IDÉES DE BERCY POUR TAILLER ENCORE DANS LES AIDES AU LOGEMENT

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Inforum Index du Forum -> La politique -> Salon de discussion Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com