Inforum Index du Forum

Inforum
forum généraliste, politique, humour, photos et tout ce que vous aimez ...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Bonjour Invité 
 



     
Comme partout...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Inforum Index du Forum -> La politique -> Salon de discussion
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Isa
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2011
Messages: 13 697

MessagePosté le: Lun 23 Avr - 16:14 (2018)    Sujet du message: Comme partout... Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
http://www.lepoint.fr/europe/belgique-des-enfants-radicalises-des-la-matern…


Belgique : des signes de radicalisation dès la maternelle ?
Un rapport interne d'une école, que s'est procuré le quotidien "Het Laatste Nieuws", fait état de signes de "radicalisation" islamiste chez certains enfants.PAR 6MEDIAS
Modifié le 22/08/2017 à 06:11 - Publié le 21/08/2017 à 19:43 | Le Point.fr
C'est dans une école de Renaix, en Flandre orientale, qu'ont eu lieu plusieurs gestes qui ont poussé l'établissement à exprimer son inquiétude dans un rapport interne. Relayé par le quotidien néerlandophone Het Laatste Nieuws, ce document rassemble des observations faites par les enseignants en 2016 au sujet du comportement de plusieurs enfants de confession musulmane. Il y est notamment question de « menaces de mort » proférées envers d'autres enfants « non croyants », d'égorgements mimés et d'insultes comme « cochons ».
Les enfants concernés auraient également récité des versets du Coran pendant les récréations, refusé de donner la main et, dans certains cas, de se présenter à l'école le vendredi pour des raisons religieuses. Six enfants seraient concernés par le rapport, qui est cependant nuancé par les responsables de l'établissement qui estiment que ce phénomène, ne touchant finalement pas plus de 1 % du nombre total d'enfants, ne doit pas être dramatisé outre mesure, même si la vigilance doit être de mise.


Un organisme chargé de gérer ces situations
Depuis 2016, un projet intitulé Netwerk Islamexperten, ou « réseau d'experts de l'islam », propose aux écoles flamandes des solutions adaptées pour lutter contre la radicalisation. Près de 500 dossiers ont été ouverts par l'organisme depuis sa création. Dans un pays qui a régulièrement fait l'actualité ces dernières années en raison de la présence sur son sol de filières djihadistes, cette nouvelle affaire risque, selon Dirk Moulart, directeur du groupe scolaire en question, d'inquiéter les familles des enfants inscrits dans son établissement. Celui-ci regrette également grandement, comme il le confie à Het Laatste Nieuws, la divulgation d'un document interne.
Du côté francophone, comme l'explique le quotidien Le Soir, l'équipe mobile chargée de se rendre dans les établissements en cas de soupçons de radicalisation chez les élèves a été sollicitée à 73 reprises pendant l'année scolaire 2016-2017, mais jamais dans une école maternelle. Sur l'ensemble de ces interventions dans la fédération Wallonie-Bruxelles, « les inquiétudes n'ont pas pu être levées » dans une dizaine de cas, comme l'explique au Soir Anne Hellemans, directrice générale adjointe de l'administration générale de l'enseignement, entraînant alors l'intervention de la police ou des services d'aide à la jeunesse.
_________________
"La politique de l'autruche, c'est une politique qui court vite, une politique qui fait des gros œufs, c'est tout."
KARADOK
Revenir en haut
lamgalantaise


En ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2011
Messages: 6 814
Féminin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Lun 23 Avr - 18:26 (2018)    Sujet du message: Comme partout... Répondre en citant

Isa a écrit:
Le Soir, l'équipe mobile chargée de se rendre dans les établissements en cas de soupçons de radicalisation chez les élèves a été sollicitée à 73 reprises pendant l'année scolaire 2016-2017,


Et chez nous combien de fois ? 
enfin même pas sur qu'une équipe de déradicalisation  existe. 
 


_________________
"Je suis fière de toi mon amour, comme tu es clair, comme tu es droit, comme tu es fort et comment tu restes debout envers et contre tout et dans toute cette boue."
Revenir en haut
Isa
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2011
Messages: 13 697

MessagePosté le: Mar 24 Avr - 07:36 (2018)    Sujet du message: Comme partout... Répondre en citant

lamgalantaise a écrit:
Isa a écrit:
Le Soir, l'équipe mobile chargée de se rendre dans les établissements en cas de soupçons de radicalisation chez les élèves a été sollicitée à 73 reprises pendant l'année scolaire 2016-2017,


Et chez nous combien de fois ? 
enfin même pas sur qu'une équipe de déradicalisation  existe. 
 







Ca ne sert strictement a rien de toute façon. Comme si on pouvait "déradicaliser" des enfants de radicalisés. La barrière entre "modérés" et radicalisés" est tellement fine et transparente que si ce n'était aussi tragique, ça en deviendrait comique.
D'ailleurs j'aimerai bien lire les explications des "intellos" sur ce point, c'est quoi selon eux un "modéré" et ce qui le différencie d"un "radical".
_________________
"La politique de l'autruche, c'est une politique qui court vite, une politique qui fait des gros œufs, c'est tout."
KARADOK
Revenir en haut
Isa
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2011
Messages: 13 697

MessagePosté le: Mar 24 Avr - 10:53 (2018)    Sujet du message: Comme partout... Répondre en citant

 Belgique : un homme politique islamiste refuse de regarder une femme journaliste
Par Hadrien Mathoux
Publié le 24/04/2018 à 09:15
Invité d'une émission belge, Redouane Ahrouch, président du parti "Islam" qui se présente aux élections communales, a offert un exemple concret du programme qu'il propose à la Belgique : refuser de serrer la main d'une femme et même, tout simplement, de la regarder en lui parlant.
La scène rappellera des souvenirs de lecture aux amateurs de Michel Houellebecq, dont le dernier roman, Soumission, dépeignait l'arrivée au pouvoir d'un parti musulman en France. Chez nos voisins belges, la réalité ressemble (un peu) à la fiction, puisqu'il existe depuis 2012 un parti au nom explicite, "Islam", qui se présentera cette année aux élections communales d'octobre. Son président et fondateur, Redouane Ahrouch, était ce dimanche 22 avril l'invité de l'émission C'est pas tous les jours dimanche,diffusée sur la chaîne RTL-TVI. Et il a fait preuve d'un comportement sidérant. 

Le présentateur de l'émission évoque une problématique souvent liée à l'islam radical : le refus des hommes de serrer la main aux femmes. Une pratique que revendique Redouane Ahrouch, qui n'a par ailleurs, indique le journaliste, "pas accepté de [se] faire maquiller ici car c'était une femme qui devait [le] maquiller". L'homme politique islamiste, qui exerce la profession de conducteur de bus à Bruxelles, argue alors doctement que c'est "pour ne pas être en contradiction avec les valeurs [qu'il] essaie de défendre". Et de développer: "C'est plutôt occidental, le fait de se serrer la main. Regardez les esquimaux, ils se touchent le bout du nez. Il y a une loi qui va nous obliger à nous serrer la main ? Il n'y a rien !". Le présentateur n'arrivera pas en revanche à lui faire expliquer clairement pourquoi serrer la main d'un homme serait acceptable et pas celle d'une femme…
Le malaise monte encore d'un cran sur le plateau lorsqu'une chroniqueuse assise en face de lui, Emmanuelle Praet, réalise que Redouane Ahrouch... évite soigneusement de la regarder. "Ah, me regarder, vous ne pouvez pas faire non plus ?", lui lance-t-elle, stupéfaite. Gêné aux entournures, le président du parti "Islam" bafouille : "Je vous entends, cinq sur cinq ! Allez-y, je vous vois assez à la télé tous les dimanches..." Le présentateur belge, désorienté, distribue même la parole à une autre chroniqueuse avant qu'Emmanuelle Praet ne lui rappelle que ce n'est pas parce que Redouane Ahrouch refuse de la regarder qu'elle ne peut pas s'exprimer... "Je suis tellement troublé que j'en perds le fil !", avoue le journaliste.
Interrogée à la suite de l'émission par La Dernière Heure, Emmanuelle Praet a confié s'être "sentie choquée et offusquée par son comportement, c’est terrible à voir et humiliant à vivre". Et d'ajouter : "On se sent comme une moins que rien et ce qui fait peur, c’est que je ne pense pas que ce soit un jeu de sa part". En face, la réaction du vice-président du parti Islam, Abdelhay Bakkali Tahiri, est édifiante : lui s'estime "consterné de voir qu’on réduit le débat à une poignée de main ou à un regard. On est dans une démocratie où la liberté d’expression doit être appliquée. Ici, ce qui est regrettable, c’est que le débat de fond est oublié".

Objectif : transformer la Belgique en "Etat islamique"



Si Redouane Ahrouch et ses comparses n'ont pas toujours assumé aussi crânement leurs convictions islamistes, ils grenouillent dans le paysage politique belge depuis plusieurs années. Ancien président d'un parti appelé "Noor", qui ambitionnait notamment de "favoriser le mariage à l'adolescence", prônait la "sévérité pour les divorces" et envisageait de "revoir la mixité dans certains lieux publics", Ahrouch a ensuite créé "Islam" en 2012 et été élu conseiller communal à Anderlecht, dans la banlieue de Bruxelles. Son objectif : transformer la Belgique en "Etat islamique", où serait appliquée la charia.
En vue des élections communales d'octobre, "Islam" ambitionne d'améliorer son score de 2012, où il avait obtenu deux postes de conseillers : Redouane Ahrouch et un élu à Molenbeek. Sur le site du parti, les préoccupations sociales, majoritaires (revenu universel, baisse du temps de travail, justice fiscale) côtoient les revendications islamistes : permettre la polygamie, revenir sur toutes les lois "anti-voile", restreindre de l'avortement, interdire le tabac, les tatouages, les piercings et l'euthanasie. "Islam" pourrait toutefois être pénalisé par une nouvelle règle électorale : la parité des listes est devenue obligatoire dans la région de Bruxelles, où la formation présente la majorité de ses candidats. D'après nos confrères de 7 sur 7, Redouane Arhouch, qui "estime que l'obligation de parité a été instaurée afin de bloquer l'ascension de son parti", a promis de ne faire figurer aucune femme en tête de liste. Sur cette promesse, on peut le croire.

 

_________________
"La politique de l'autruche, c'est une politique qui court vite, une politique qui fait des gros œufs, c'est tout."
KARADOK
Revenir en haut
Poly


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2011
Messages: 23 964
Féminin

MessagePosté le: Mar 24 Avr - 14:23 (2018)    Sujet du message: Comme partout... Répondre en citant

http://www.lefigaro.fr/politique/2015/02/12/01002-20150212ARTFIG00436-la-cr…


On en a un aussi depuis pas mal de temps, mais je ne connais pas trop les résultats.... pour l'instant...
_________________
"J'ai toujours assumé la dimension de verticalité, de transcendance, mais en même temps elle doit s'ancrer dans de l'immanence complète, de la matérialité."
Emmanuel Micron
Revenir en haut
Isa
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2011
Messages: 13 697

MessagePosté le: Mar 24 Avr - 18:14 (2018)    Sujet du message: Comme partout... Répondre en citant

Allemagne: une autorité juive «déconseille» la kippa dans les rues
  • Par  Le Figaro.fr avec AFP  
  • Mis à jour le 24/04/2018 à 17:00  
  • Publié le 24/04/2018 à 16:53
    • Le président du Conseil central des juifs d'Allemagne a "déconseillé" aujourd'hui à ses coreligionnaires de porter la kippa dans les rues des grandes villes, après une agression survenue en plein Berlin qui a choqué le pays. "Porter (la kippa) avec un air de défi serait en principe la bonne chose à faire", a déclaré Joseph Schuster dans un entretien à la radio RBB.
      • Mais "malgré tout, je dois en réalité déconseiller à des personnes seules de se montrer dans le centre des grandes villes d'Allemagne avec une kippa", a-t-il ajouté. Les propos du président du Conseil central, la plus grande organisation fédérant les communautés et associations juives d'Allemagne, interviennent dans un contexte de crainte d'une résurgence de l'antisémitisme dans le pays. La semaine dernière, l'agression de deux jeunes portant une kippa dans un quartier branché de Berlin a suscité une vive émotion dans le pays.
        • L'une des victimes, qui n'est pas juive mais un Arabe israélien, avait expliqué avoir été hélé et insulté par un groupe de personnes et avoir décidé à ce moment-là de filmer la scène avec son téléphone portable. Les images qui ont circulé sur les réseaux sociaux montrent son agresseur en train de le fouetter avec sa ceinture en criant "yahoud" ("juif" en arabe) et "trou du cul". L'un des agresseurs présumés s'est rendu de lui-même à la police jeudi dernier. Selon la presse allemande, il s'agirait d'un réfugié syrien ayant vécu dans un centre pour migrants.
          Angela Merkel avait vivement dénoncé cet "incident terrible" et promis de "réagir". La Communauté juive de Berlin a par ailleurs appelé les Berlinois à un rassemblement de solidarité demain et a invité juifs et non juifs à porter une kippa. Ces derniers mois, du fait de l'essor de l'extrême droite et des inquiétudes dues à l'afflux de réfugiés arabes, un débat monte dans le pays sur la résurgence en Allemagne de la haine à l'égard des Juifs, notamment dans les cours d'école.

_________________
"La politique de l'autruche, c'est une politique qui court vite, une politique qui fait des gros œufs, c'est tout."
KARADOK
Revenir en haut
quoikicause


Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2018
Messages: 131
Localisation: grand est
Masculin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Mar 24 Avr - 19:38 (2018)    Sujet du message: Comme partout... Répondre en citant

Le problème en Europe, c'est que nous avons tellement de bisounours de gauche et de droite qu'il est impossible de prendre des mesures adaptées à la menace islamique.
Sur certains forums, on retrouve les éternels fossoyeurs de la France, qui nient notre culture et nos origines chrétiennes. La seule religion qui est à détruire, depuis "leur" révolution est la religion chrétienne et ils sont toujours actifs pour cela. Celle importée, qui nous est imposée leur convient tellement, vu qu'elle est dans l'esprit totalitaire qui anime leur "mental et moral" !
Revenir en haut
Poly


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2011
Messages: 23 964
Féminin

MessagePosté le: Mar 24 Avr - 20:25 (2018)    Sujet du message: Comme partout... Répondre en citant

Isa a écrit:
Allemagne: une autorité juive «déconseille» la kippa dans les rues
  • Par  Le Figaro.fr avec AFP  
  • Mis à jour le 24/04/2018 à 17:00  
  • Publié le 24/04/2018 à 16:53
    • Le président du Conseil central des juifs d'Allemagne a "déconseillé" aujourd'hui à ses coreligionnaires de porter la kippa dans les rues des grandes villes, après une agression survenue en plein Berlin qui a choqué le pays. "Porter (la kippa) avec un air de défi serait en principe la bonne chose à faire", a déclaré Joseph Schuster dans un entretien à la radio RBB.
      • Mais "malgré tout, je dois en réalité déconseiller à des personnes seules de se montrer dans le centre des grandes villes d'Allemagne avec une kippa", a-t-il ajouté. Les propos du président du Conseil central, la plus grande organisation fédérant les communautés et associations juives d'Allemagne, interviennent dans un contexte de crainte d'une résurgence de l'antisémitisme dans le pays. La semaine dernière, l'agression de deux jeunes portant une kippa dans un quartier branché de Berlin a suscité une vive émotion dans le pays.
        • L'une des victimes, qui n'est pas juive mais un Arabe israélien, avait expliqué avoir été hélé et insulté par un groupe de personnes et avoir décidé à ce moment-là de filmer la scène avec son téléphone portable. Les images qui ont circulé sur les réseaux sociaux montrent son agresseur en train de le fouetter avec sa ceinture en criant "yahoud" ("juif" en arabe) et "trou du cul". L'un des agresseurs présumés s'est rendu de lui-même à la police jeudi dernier. Selon la presse allemande, il s'agirait d'un réfugié syrien ayant vécu dans un centre pour migrants.
          Angela Merkel avait vivement dénoncé cet "incident terrible" et promis de "réagir". La Communauté juive de Berlin a par ailleurs appelé les Berlinois à un rassemblement de solidarité demain et a invité juifs et non juifs à porter une kippa. Ces derniers mois, du fait de l'essor de l'extrême droite et des inquiétudes dues à l'afflux de réfugiés arabes, un débat monte dans le pays sur la résurgence en Allemagne de la haine à l'égard des Juifs, notamment dans les cours d'école.
La burqa des belphégores est possible, mais pas la petite kippa...
Ni une petite croix autour du cou.
Je me demande ce que ça donnerait, une petite correction à coup de ceintures sur une bâchée Wink . Une volée de barbus toutes djellabas au vent ?

_________________
"J'ai toujours assumé la dimension de verticalité, de transcendance, mais en même temps elle doit s'ancrer dans de l'immanence complète, de la matérialité."
Emmanuel Micron
Revenir en haut
aldomino


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2011
Messages: 8 348
Localisation: Grand est
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Mer 25 Avr - 08:08 (2018)    Sujet du message: Comme partout... Répondre en citant

Poly a écrit:
Isa a écrit:
Allemagne: une autorité juive «déconseille» la kippa dans les rues
  • Par  Le Figaro.fr avec AFP  
  • Mis à jour le 24/04/2018 à 17:00  
  • Publié le 24/04/2018 à 16:53
    • Le président du Conseil central des juifs d'Allemagne a "déconseillé" aujourd'hui à ses coreligionnaires de porter la kippa dans les rues des grandes villes, après une agression survenue en plein Berlin qui a choqué le pays. "Porter (la kippa) avec un air de défi serait en principe la bonne chose à faire", a déclaré Joseph Schuster dans un entretien à la radio RBB.
      • Mais "malgré tout, je dois en réalité déconseiller à des personnes seules de se montrer dans le centre des grandes villes d'Allemagne avec une kippa", a-t-il ajouté. Les propos du président du Conseil central, la plus grande organisation fédérant les communautés et associations juives d'Allemagne, interviennent dans un contexte de crainte d'une résurgence de l'antisémitisme dans le pays. La semaine dernière, l'agression de deux jeunes portant une kippa dans un quartier branché de Berlin a suscité une vive émotion dans le pays.
        • L'une des victimes, qui n'est pas juive mais un Arabe israélien, avait expliqué avoir été hélé et insulté par un groupe de personnes et avoir décidé à ce moment-là de filmer la scène avec son téléphone portable. Les images qui ont circulé sur les réseaux sociaux montrent son agresseur en train de le fouetter avec sa ceinture en criant "yahoud" ("juif" en arabe) et "trou du cul". L'un des agresseurs présumés s'est rendu de lui-même à la police jeudi dernier. Selon la presse allemande, il s'agirait d'un réfugié syrien ayant vécu dans un centre pour migrants.

Angela Merkel avait vivement dénoncé cet "incident terrible" et promis de "réagir". La Communauté juive de Berlin a par ailleurs appelé les Berlinois à un rassemblement de solidarité demain et a invité juifs et non juifs à porter une kippa. Ces derniers mois, du fait de l'essor de l'extrême droite et des inquiétudes dues à l'afflux de réfugiés arabes, un débat monte dans le pays sur la résurgence en Allemagne de la haine à l'égard des Juifs, notamment dans les cours d'école.


La burqa des belphégores est possible, mais pas la petite kippa...
Ni une petite croix autour du cou.
Je me demande ce que ça donnerait, une petite correction à coup de ceintures sur une bâchée Wink . Une volée de barbus toutes djellabas au vent ?




Il y a eu récemment quatre jours d’émeutes et des dizaines de voitures brûlées pour un simple contrôle sur une bâchée intégrale.
Alors on imagine.
Mais c'est vrai que les médias institutionnels et sponsorisés ont oublié d'en parler.  
_________________
« Le mal totalitaire découle de la certitude d’appartenir au camp du Bien » A.F.
Revenir en haut
Isa
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2011
Messages: 13 697

MessagePosté le: Mer 25 Avr - 12:09 (2018)    Sujet du message: Comme partout... Répondre en citant

"L'esprit munichois, depuis lors, est devenu synonyme de lâche dérobade devant une menace étrangère, d'abandon et de trahison des alliés au nom de la sauvegarde à tout prix de la paix, de myopie politique consistant à concéder à l'adversaire de nouveaux avantages qui lui permettront, demain de nous frapper encore plus "


L'esprit munichois aujourd'hui - France Culture


C'est la définition la plus précise que j'ai trouvé.
_________________
"La politique de l'autruche, c'est une politique qui court vite, une politique qui fait des gros œufs, c'est tout."
KARADOK
Revenir en haut
Iaald
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2011
Messages: 9 652
Féminin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Mar 1 Mai - 08:31 (2018)    Sujet du message: Comme partout... Répondre en citant

aldomino a écrit:

Poly a écrit:
Isa a écrit:
Allemagne: une autorité juive «déconseille» la kippa dans les rues
  • Par  Le Figaro.fr avec AFP  
  • Mis à jour le 24/04/2018 à 17:00  
  • Publié le 24/04/2018 à 16:53
    • Le président du Conseil central des juifs d'Allemagne a "déconseillé" aujourd'hui à ses coreligionnaires de porter la kippa dans les rues des grandes villes, après une agression survenue en plein Berlin qui a choqué le pays. "Porter (la kippa) avec un air de défi serait en principe la bonne chose à faire", a déclaré Joseph Schuster dans un entretien à la radio RBB.
      • Mais "malgré tout, je dois en réalité déconseiller à des personnes seules de se montrer dans le centre des grandes villes d'Allemagne avec une kippa", a-t-il ajouté. Les propos du président du Conseil central, la plus grande organisation fédérant les communautés et associations juives d'Allemagne, interviennent dans un contexte de crainte d'une résurgence de l'antisémitisme dans le pays. La semaine dernière, l'agression de deux jeunes portant une kippa dans un quartier branché de Berlin a suscité une vive émotion dans le pays.
        • L'une des victimes, qui n'est pas juive mais un Arabe israélien, avait expliqué avoir été hélé et insulté par un groupe de personnes et avoir décidé à ce moment-là de filmer la scène avec son téléphone portable. Les images qui ont circulé sur les réseaux sociaux montrent son agresseur en train de le fouetter avec sa ceinture en criant "yahoud" ("juif" en arabe) et "trou du cul". L'un des agresseurs présumés s'est rendu de lui-même à la police jeudi dernier. Selon la presse allemande, il s'agirait d'un réfugié syrien ayant vécu dans un centre pour migrants.

Angela Merkel avait vivement dénoncé cet "incident terrible" et promis de "réagir". La Communauté juive de Berlin a par ailleurs appelé les Berlinois à un rassemblement de solidarité demain et a invité juifs et non juifs à porter une kippa. Ces derniers mois, du fait de l'essor de l'extrême droite et des inquiétudes dues à l'afflux de réfugiés arabes, un débat monte dans le pays sur la résurgence en Allemagne de la haine à l'égard des Juifs, notamment dans les cours d'école.



La burqa des belphégores est possible, mais pas la petite kippa...
Ni une petite croix autour du cou.
Je me demande ce que ça donnerait, une petite correction à coup de ceintures sur une bâchée Wink . Une volée de barbus toutes djellabas au vent ?





Il y a eu récemment quatre jours d’émeutes et des dizaines de voitures brûlées pour un simple contrôle sur une bâchée intégrale.
Alors on imagine.
Mais c'est vrai que les médias institutionnels et sponsorisés ont oublié d'en parler.  
Exact et c'était dans un quartier de Toulouse ...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:28 (2018)    Sujet du message: Comme partout...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Inforum Index du Forum -> La politique -> Salon de discussion Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com