Inforum Index du Forum

Inforum
forum généraliste, politique, humour, photos et tout ce que vous aimez ...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Bonjour Invité 


     
 
Etude d'opinion

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Inforum Index du Forum -> La politique -> Salon de discussion
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Isa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2011
Messages: 13 891

MessagePosté le: Ven 30 Mar - 09:39 (2018)    Sujet du message: Etude d'opinion Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
83% des Français favorables au renvoi des «fichés S» étrangers


Les personnes interrogées veulent plus de fermeté mais elles estiment que la droite ne ferait pas mieux qu'Emmanuel Macron.
C'est un constat à double tranchant pour Laurent Wauquiez. Une semaine après l'attentat terroriste de Trèbes qui a endeuillé la France, une majorité de Français acquiesce à ses propositions radicales contre le terrorisme. Un accord sur le fond, qui toutefois ne suffit pas à les convaincre que la droite au pouvoir ferait mieux qu'Emmanuel Macron face au terrorisme.
Selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour Le Figaro et franceinfo publié jeudi, 61 % des 1009 Français interrogés sont favorables au vote de nouvelles mesures d'exception pour leur sécurité, quitte à limiter leurs propres libertés. Un constat partagé jusque dans les rangs de la gauche par un sympathisant sur deux.
Quelle que soit leur couleur politique, les Français sont prêts à soutenir les propositions radicales formulées notamment par le chef de file du parti Les Républicains: 87 % plaident ainsi pour un placement en rétention administrative des fichés S jugés «les plus dangereux». Pas moins de 83 % sont pour l'expulsion des étrangers fichés S. 88 % des Français seraient même favorables à la proposition de Manuel Valls d'interdire le salafisme dans notre pays. Même si 52 % des personnes interrogées perçoivent cette dernière mesure comme difficile, voire impossible à appliquer. Étonnamment, le rétablissement de l'état d'urgence, également prôné par la droite, n'est soutenu que par une courte majorité des sondés. Si 61 % des Français y sont favorables, la mesure ne convainc que 43 % des sympathisants de La République en marche et 51 % des sympathisants de gauche.
Ce plébiscite pour les mesures proposées par l'opposition ne vaut pas satisfecit au président de LR, Laurent Wauquiez. Car près de six Français sur dix (59  %) pensent que le patron de la région Auvergne-Rhône-Alpes a eu tort de critiquer Emmanuel Macron après les attentats. La virulence de son discours condamnant la «naïveté coupable» du chef de l'État face au terrorisme peu de temps après le drame de Trèbes a marqué, jusqu'à son propre électorat. Ainsi, 44 % des sympathisants de droite (hors FN) lui font grief d'avoir en quelque sorte brisé l'«union nationale».
Un procès que n'instruisent pas les électeurs de Marine Le Pen puisqu'ils sont au contraire 72 % à donner raison au patron de la droite. «Il est en phase avec la plupart des sympathisants LR qui réclament plus de fermeté, en particulier sur le traitement des fichés S, mais son attitude à l'égard d'Emmanuel Macron dans un tel contexte choque un grand nombre d'entre eux: gênés par la forme, ils relaient donc peu les propositions du président LR», souligne Véronique Reille-Soult, CEO de Dentsu Consulting, dans son analyse des réseaux sociaux. Désaveu plus sévère encore pour la droite, seuls 15 % des Français pensent qu'elle serait capable de faire mieux que le chef de l'État en matière de lutte contre le terrorisme.
Deux sondés sur trois (67 %) estime au contraire que Laurent Wauquiez et ses équipes au pouvoir feraient «ni mieux ni moins bien». Et 18 % sont persuadés qu'il ferait même «moins bien» qu'Emmanuel Macron dans le domaine.
_________________
"La politique de l'autruche, c'est une politique qui court vite, une politique qui fait des gros œufs, c'est tout."
KARADOK
Revenir en haut
Minouchette


Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2018
Messages: 1 871
Localisation: Provence
Féminin Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Ven 30 Mar - 10:10 (2018)    Sujet du message: Etude d'opinion Répondre en citant

Mais nos gouvernants n'en tiendront pas compte!
Revenir en haut
aldomino


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2011
Messages: 8 383
Localisation: Grand est
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Ven 30 Mar - 10:48 (2018)    Sujet du message: Etude d'opinion Répondre en citant

Minouchette a écrit:
Mais nos gouvernants n'en tiendront pas compte!



Evidemment, nous ne sommes pas en démocratie.
_________________
« Le mal totalitaire découle de la certitude d’appartenir au camp du Bien » A.F.
Revenir en haut
lamgalantaise


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2011
Messages: 7 031
Féminin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Ven 30 Mar - 17:22 (2018)    Sujet du message: Etude d'opinion Répondre en citant

Isa a écrit:
83% des Français favorables au renvoi des «fichés S» étrangers


Les personnes interrogées veulent plus de fermeté mais elles estiment que la droite ne ferait pas mieux qu'Emmanuel Macron.
C'est un constat à double tranchant pour Laurent Wauquiez. Une semaine après l'attentat terroriste de Trèbes qui a endeuillé la France, une majorité de Français acquiesce à ses propositions radicales contre le terrorisme. Un accord sur le fond, qui toutefois ne suffit pas à les convaincre que la droite au pouvoir ferait mieux qu'Emmanuel Macron face au terrorisme.
Selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour Le Figaro et franceinfo publié jeudi, 61 % des 1009 Français interrogés sont favorables au vote de nouvelles mesures d'exception pour leur sécurité, quitte à limiter leurs propres libertés. Un constat partagé jusque dans les rangs de la gauche par un sympathisant sur deux.
Quelle que soit leur couleur politique, les Français sont prêts à soutenir les propositions radicales formulées notamment par le chef de file du parti Les Républicains: 87 % plaident ainsi pour un placement en rétention administrative des fichés S jugés «les plus dangereux». Pas moins de 83 % sont pour l'expulsion des étrangers fichés S. 88 % des Français seraient même favorables à la proposition de Manuel Valls d'interdire le salafisme dans notre pays. Même si 52 % des personnes interrogées perçoivent cette dernière mesure comme difficile, voire impossible à appliquer. Étonnamment, le rétablissement de l'état d'urgence, également prôné par la droite, n'est soutenu que par une courte majorité des sondés. Si 61 % des Français y sont favorables, la mesure ne convainc que 43 % des sympathisants de La République en marche et 51 % des sympathisants de gauche.
Ce plébiscite pour les mesures proposées par l'opposition ne vaut pas satisfecit au président de LR, Laurent Wauquiez. Car près de six Français sur dix (59  %) pensent que le patron de la région Auvergne-Rhône-Alpes a eu tort de critiquer Emmanuel Macron après les attentats. La virulence de son discours condamnant la «naïveté coupable» du chef de l'État face au terrorisme peu de temps après le drame de Trèbes a marqué, jusqu'à son propre électorat. Ainsi, 44 % des sympathisants de droite (hors FN) lui font grief d'avoir en quelque sorte brisé l'«union nationale».
Un procès que n'instruisent pas les électeurs de Marine Le Pen puisqu'ils sont au contraire 72 % à donner raison au patron de la droite. «Il est en phase avec la plupart des sympathisants LR qui réclament plus de fermeté, en particulier sur le traitement des fichés S, mais son attitude à l'égard d'Emmanuel Macron dans un tel contexte choque un grand nombre d'entre eux: gênés par la forme, ils relaient donc peu les propositions du président LR», souligne Véronique Reille-Soult, CEO de Dentsu Consulting, dans son analyse des réseaux sociaux. Désaveu plus sévère encore pour la droite, seuls 15 % des Français pensent qu'elle serait capable de faire mieux que le chef de l'État en matière de lutte contre le terrorisme.
Deux sondés sur trois (67 %) estime au contraire que Laurent Wauquiez et ses équipes au pouvoir feraient «ni mieux ni moins bien». Et 18 % sont persuadés qu'il ferait même «moins bien» qu'Emmanuel Macron dans le domaine.




Ils ont été les chercher chez qui les personnes interrogées?  
mon opinion a moi c'est a 100% pour virer les fichés S
et 100% pour virer le minet... Very Happy  !
_________________
"Je suis fière de toi mon amour, comme tu es clair, comme tu es droit, comme tu es fort et comment tu restes debout envers et contre tout et dans toute cette boue."
Revenir en haut
Sun


Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2018
Messages: 260
Masculin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Ven 30 Mar - 19:47 (2018)    Sujet du message: Etude d'opinion Répondre en citant

Tant que c'est le peuple qui paiera de sa vie les incompétences gouvernementales rien ne changera.
Revenir en haut
Isa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2011
Messages: 13 891

MessagePosté le: Sam 31 Mar - 07:10 (2018)    Sujet du message: Etude d'opinion Répondre en citant

Sun a écrit:
Tant que c'est le peuple qui paiera de sa vie les incompétences gouvernementales rien ne changera.





On en vient a se dire que puisque qu'il y aura encore des victimes, autant que ce soit eux et de la même façon que les pauvres gens qui ont le malheur de se trouver sur le chemin des barbares. Ils seraient peut-être moins indulgents ensuite, et un peu plus réaliste sur la faune qu'ils protègent.
_________________
"La politique de l'autruche, c'est une politique qui court vite, une politique qui fait des gros œufs, c'est tout."
KARADOK
Revenir en haut
Minouchette


Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2018
Messages: 1 871
Localisation: Provence
Féminin Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Sam 31 Mar - 10:03 (2018)    Sujet du message: Etude d'opinion Répondre en citant

Isa a écrit:
Sun a écrit:
Tant que c'est le peuple qui paiera de sa vie les incompétences gouvernementales rien ne changera.







On en vient a se dire que puisque qu'il y aura encore des victimes, autant que ce soit eux et de la même façon que les pauvres gens qui ont le malheur de se trouver sur le chemin des barbares. Ils seraient peut-être moins indulgents ensuite, et un peu plus réaliste sur la faune qu'ils protègent.


Eux ou l'un des leurs! là ils se bougeraient
Revenir en haut
Isa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2011
Messages: 13 891

MessagePosté le: Mar 3 Avr - 16:05 (2018)    Sujet du message: Etude d'opinion Répondre en citant

Étude



Une étude du CNRS observe une inquiétante tentation pour la radicalité chez les lycéens musulmans
Par Hadrien Mathoux
Publié le 03/04/2018 à 11:05

 

Après deux ans d'enquête auprès de 7.000 lycéens issus en grande partie de quartiers populaires, les sociologues Anne Muxel et Olivier Galland rendent leurs conclusions dans "La Tentation radicale". La radicalité, qu'elle soit religieuse, politique ou culturelle, atteint des proportions inquiétantes, notamment chez les jeunes musulmans.



Les lycéens de France sont-ils tentés par la violence et la radicalité religieuse ? C'est la question que se sont posée les sociologues du CNRS Anne Muxel et Olivier Galland, au lendemain des attentats de novembre 2015. Les chercheurs publient leurs travaux ce mercredi 4 avril aux Presses universitaires de France (PUF), dans un ouvrage intitulé La Tentation radicale. Et leurs conclusions sont plutôt inquiétantes.
L'échantillon choisi n'est volontairement pas représentatif : les questionnaires ont été adressés à 7.000 jeunes de 14 à 16 ans, fréquentant des régions où des "manifestations de radicalité" (émeutes, bagarres avec la police, blocages de lycées) ont eu lieu : quartiers nord de Marseille, région lilloise, ville de Créteil en banlieue parisienne... l'académie de Dijon a été ajoutée pour apporter de la diversité à l'étude. Reste que celle-ci a interrogé 39% de jeunes scolarisés dans des lycées populaires, et 26% de musulmans, bien davantage donc que dans l'ensemble de la population lycéenne. Le but avoué de l'enquête était en effet d'analyser la prégnance des idées radicales chez les jeunes issus de milieux modestes et de confession musulmane. Les auteurs ont défini la radicalité par "un ensemble d'attitudes et d'actes exprimant a minima une protestation et pouvant aller jusqu'à la contestation frontale du système politique ainsi que des normes sociales et culturelles dominantes". Des idées qui peuvent s'exprimer de manière religieuse, politique ou culturelle, et dans certains cas mener à la violence. 

"Combattre les armes à la main pour sa religion"
Certains résultats interpellent : si 11% des adolescents interrogés pensent qu'il y a "une seule vraie religion" et que celle-ci "a raison contre la science", ce chiffre passe à 32% chez les musulmans, dont 81% estiment que "c'est plutôt la religion qui a raison sur la question de la création du monde". Un décalage également constaté en ce qui concerne la tolérance à la violence : pour 25% des jeunes de l'étude, il est acceptable de voler un scooter, de dealer de la drogue ou d'affronter la police... c'est le cas pour un tiers des jeunes musulmans. D'après Anne Muxel et Olivier Galland, ceci s'explique par le fait que les lycéens de confession musulmane habitent souvent dans des quartiers sensibles où la violence est devenue banale. 

Le cocktail le plus explosif est constitué par les lycéens qui sont à la fois tolérants envers la violence et radicaux dans leur vision religieuse : parmi ceux-là, 70% ne condamnent pas les auteurs des attentats de Charlie Hebdo et de l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes. Des extraits de l'enquête publiés par Le Monde font état de nombreux témoignages de lycéens qui estiment que les journalistes de Charlie "l'ont cherché" ou "un peu provoqué", en contraste par rapport aux victimes du Bataclan. Autres chiffres pour le moins alarmants : 10% des lycéens estiment qu'il peut être acceptable de "combattre les armes à la main pour sa religion", et ils sont 20% parmi les jeunes de confession musulmane interrogés. En parallèle, la religion de ces derniers les amène à tenir des positions pour le moins rigoristes : l'homosexualité n'est pas "une façon comme une autre de vivre sa sexualité" pour 64% d'entre eux, et 69% sont hostiles à l'interdiction de porter le voile à l'école. 

Un "effet islam prépondérant"

Pour expliquer ces données, Anne Muxel et Olivier Galland évoquent plusieurs facteurs qui se cumulent et s'associent : les éléments économiques, évidemment, ces jeunes vivant dans des conditions sociales bien plus dures que la majorité de la population ; un sentiment de discrimination, deux fois plus fort chez les jeunes musulmans ; mais également un phénomène spécifique à l'islam. "Les musulmans reviennent fortement à une pratique religieuse, à l'inverse d'un mouvement de forte sécularisation des autres jeunes", note Olivier Galland dans un entretien au MondeIl existe selon les sociologues un "effet islam prépondérant" d'adhésion à la radicalité religieuse, qui peut se conjuguer avec un attrait pour la violence. 
Va dans le bon sens mais encore un peu trop politiquement correct. Evoquer des conditions économiques et sociales, ca ne tient pas. 
_________________
"La politique de l'autruche, c'est une politique qui court vite, une politique qui fait des gros œufs, c'est tout."
KARADOK
Revenir en haut
Minouchette


Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2018
Messages: 1 871
Localisation: Provence
Féminin Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Mar 3 Avr - 16:29 (2018)    Sujet du message: Etude d'opinion Répondre en citant

Mais pourquoi donc, nos jeunes non Musulman, étrangers ou français, ne réagissent ils pas comme les radicalisés? 
Revenir en haut
Isa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2011
Messages: 13 891

MessagePosté le: Jeu 5 Avr - 06:32 (2018)    Sujet du message: Etude d'opinion Répondre en citant

Minouchette a écrit:
Mais pourquoi donc, nos jeunes non Musulman, étrangers ou français, ne réagissent ils pas comme les radicalisés? 



Parce qu'ils ne sont pas conditionnés par la même culture.
_________________
"La politique de l'autruche, c'est une politique qui court vite, une politique qui fait des gros œufs, c'est tout."
KARADOK
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:51 (2018)    Sujet du message: Etude d'opinion

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Inforum Index du Forum -> La politique -> Salon de discussion Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com