Inforum Index du Forum

Inforum
forum généraliste, politique, humour, photos et tout ce que vous aimez ...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Bonjour Invité 


     
 
Le Grand Dieu Pan
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Inforum Index du Forum -> Arts -> Littérature
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Melmoth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 29 Nov - 21:41 (2011)    Sujet du message: Le Grand Dieu Pan Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Poursuite du voyage littéraire dans l'Angleterre victorienne.
Après Bram Stoker, Arthur Machen.

Arthur Machen... Admirable autant qu'original conteur gallois, pénétré des légendes et des traditions ancestrales de sa contrée natale pour laquelle il a toujours conservé un profond attachement depuis son exil londonien, qui n'a jamais véritablement rencontré sinon qu'épisodiquement la renommée qu'il mérite, et dont, de loin en loin, d'illustres littérateurs tentent d'amarrer le nom et les œuvres à la postérité.

Howard Phillips Lovecraft, l'un de ceux-là, à qui je dois la découverte de cet auteur qui eut sur lui une influence significative, le considérait comme l'un des maîtres modernes de l'horreur surnaturelle. Dans Épouvante et surnaturel en littérature, il écrit : « Parmi les créateurs de la peur cosmique élevée à son art le plus achevé, rares sont ceux qui peuvent prétendre égaler l'universel Arthur Machen, auteur de douzaines de contes longs ou courts, où l'horreur cachée et la peur qui couve atteignent une densité presque incomparable et un réalisme pénétrant. M. Machen, homme de lettres dans toute l'acception du mot, et passé maître en une prose extrêmement expressive et lyrique, a peut-être apporté plus d'effort soutenu dans sa picaresque Chronicle of Clemendy (Chronique de Clemendy), ses essais originaux, ses volumes autobiographiques colorés, ses traductions vigoureuses et alertes, et surtout sa remarquable épopée de l’intelligence ouverte à la beauté, The Hill of Dreams (La colline des rêves). Mais il n'en reste pas moins que ses puissantes créations d'horreur des années 1890 et du début des années 1900 s'imposent seules à leur niveau, et caractérisent une époque dans l'histoire de cette forme littéraire. »
Plus près de nous, Stephen King regarde Le Grand Dieu Pan pour l'un des meilleurs récits horrifiques de langue anglaise.

Le Grand Dieu Pan, première œuvre du genre de l'auteur, parue en 1894, traduite en français quelques années plus tard, est un récit d'inspiration païenne, d'essence diabolique, qui n'est pas à proprement parlé un roman mais plutôt ce que l'on appelle dans le jargon littéraire une novella, c'est-à-dire une longue nouvelle -- ce qui n'est certes guère plus court qu'un roman d'Amélie Nothomb.

Ouvrage maudit, s'il en est, où on ose à peine formuler les choses, où tout y est sous-entendu, et qui sera proscrit dans certaines grandes bibliothèques.

     
      
Citation:
 Mon cher Villiers, j'ai réfléchi à l'affaire dont vous m'avez entretenu l'autre nuit, et mon avis est celui-ci : jetez le portrait au feu ; chassez l'histoire de votre mémoire ; ne lui accordez jamais une autre pensée, Villiers, ou vous vous en repentirez. Vous allez supposer, sans nul doute, que je suis en possession de quelque information secrète, et jusqu'à certain point cela est vrai.
Mais je ne sais que peu de chose ; je suis comme un voyageur qui s'est penché sur un abîme, et a reculé terrifié. Ce que je sais est assez étrange et assez horrible ; mais par-delà ma connaissance, il y a des profondeurs et des horreurs plus horribles encore, plus incroyables que tous les contes d'hiver dits au coin du feu. J'ai résolu, et rien n'ébranlera cette résolution, de ne pas chercher à en savoir un iota de plus ; et si vous tenez à votre bonheur, vous ferez de même.


     
Revenir en haut
nenette


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2011
Messages: 9 302
Féminin

MessagePosté le: Mer 30 Nov - 19:47 (2011)    Sujet du message: Le Grand Dieu Pan Répondre en citant

C'est curieux ce goût pour "l'horreur surnaturelle".

Sinon, l'extrait donne bien sûr envie d'en savoir davantage
.
Revenir en haut
Melmoth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 1 Déc - 11:35 (2011)    Sujet du message: Le Grand Dieu Pan Répondre en citant

nenette a écrit:

C'est curieux ce goût pour "l'horreur surnaturelle".









Voui, hein ?
C'est mon caractère qui veut ça, sans doute.
J'ai des appétits bien singuliers.
En littérature et ailleurs.

Pour remercier l'indéfectible courtoisie de nénette :
  
Citation:







  
I
Une expérience
    
       

   « Je suis très content de vous voir, Clarke, très content ; je craignais qu'il ne vous fût impossible de venir.
   - J'ai pu m'arranger pour quelques jours. Les affaires ne vont pas beaucoup, par le temps qu'il fait. Mais vous, Raymond, êtes-vous sans inquiétude pour ce que vous allez essayer, et cela ne présente-t-il aucun danger ? »
   Le long de la terrasse, qui bordait de front la maison du docteur, les deux hommes se promenaient sans hâte. Vers l'ouest, le soleil couchant surplombait encore les montagnes, mais d'un éclat sombre et rouge qui ne faisait plus d'ombre. L'atmosphère était paisible ; en face d'eux, la forêt épaisse sur le penchant des coteaux exhalait une haleine faible, et, par intervalles, l'appel tendre et murmurant des tourterelles sauvages. Plus bas, au creux de la vallée, la rivière serpentait parmi les collines solitaires, et, tandis que le soleil, un instant suspendu, disparaissait derrière l'horizon, une buée blanche et comme hésitante monta entre les rives.
   Le docteur Raymond se tourna brusquement vers son ami :
   « Vous me demandez si l'expérience peut être nocive ? Mais nullement. Au fond, c'est tout ce qu'il y a de plus simple, et n'importe quel praticien s'en chargerait.
   - Et aucun danger non plus... de par ailleurs ?
   - Aucun. Absolument aucun danger matériel, je vous en donne ma parole d'honneur. Vous avez toujours été un timoré, Clarke ; mais vous savez mon histoire, et que depuis vingt ans je me suis voué à la médecine transcendantale. Dieu sait si l'on m'a traité de charlatan, de faiseur, de fou. Pourtant je me sentais sur la vraie route. Mon ami, voilà cinq ans bientôt que j'ai atteint le but, et chaque jour depuis n'a fait que préparer ce qui, cette nuit, va se faire.
   - Je voudrais croire en tout cela, fit Clarke en fronçant un peu les sourcils d'un air de doute, mais êtes-vous bien assuré, Raymond, que votre système n'est pas de la fantasmagorie : vision splendide, sans doute, mais vision en somme. »
   Le docteur s'arrêta soudain, et fit brusquement face : c'était un homme d'âge, décharné, bilieux et mince ; mais, tandis qu'il regardait fixement son compagnon avant de lui répondre, un peu de sang vint rougir sa joue :
   « Regardez autour de vous, Clarke, dit-il enfin. Vous voyez la montagne, ces collines pareilles à des vagues ; vous voyez des bois et des vergers, le grain mûr des champs, les prairies qui dévalent jusqu'à la rivière. Vous me voyez debout à côté de vous ; vous entendez ma voix. Mais je vous dis, moi, que toutes ces choses, - oui, depuis l'étoile qui vient de s'allumer au ciel, jusqu'au sol que nous éprouvons du pied - je vous dis que tout cela n'est que du rêve et des ombres, les ombres mêmes qui nous voilent le monde réel. Il y a un monde réel ; mais il est sous cet éclat et sous ces visions, ces haute-lices, derrière tout cela comme si un voile nous le cachait. Je ne sais si jamais un être humain a soulevé ce voile ; mais je sais que cette nuit, et devant vous et moi, Clarke, il le sera pour d'autres yeux. Peut-être trouverez-vous tout ceci étrange, insensé même : étrange, soit, mais réel ; et les anciens savaient ce que c'est que "lever le voile". Ils appelaient cela voir le Dieu Pan. »

  
  



Revenir en haut
nenette


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2011
Messages: 9 302
Féminin

MessagePosté le: Sam 3 Déc - 09:52 (2011)    Sujet du message: Le Grand Dieu Pan Répondre en citant

Je vais te décevoir, ma "courtoisie" est très égoïstement intéressée.
Et puis c'est un cadeau empoisonné que tu me fais-là, moi aussi je veux lever le voile maintenant.
Revenir en haut
Melmoth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 3 Déc - 17:21 (2011)    Sujet du message: Le Grand Dieu Pan Répondre en citant

nenette a écrit:

Je vais te décevoir

Mais non.
nenette a écrit:

Et puis c'est un cadeau empoisonné que tu me fais-là, moi aussi je veux lever le voile maintenant.
Si jamais vous décidez un jour d'acquérir cet ouvrage, souvenez-vous de ne pas lire la quatrième de couverture : elle en dit trop.

Dites, avez-vous pu dénicher ce livre sur Albert Fish ?
Revenir en haut
nenette


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2011
Messages: 9 302
Féminin

MessagePosté le: Sam 3 Déc - 18:49 (2011)    Sujet du message: Le Grand Dieu Pan Répondre en citant

Melmoth a écrit:
nenette a écrit:

Je vais te décevoir

Mais non.


Et en plus il est courtois.

Melmoth a écrit:
nenette a écrit:

Et puis c'est un cadeau empoisonné que tu me fais-là, moi aussi je veux lever le voile maintenant.
Si jamais vous décidez un jour d'acquérir cet ouvrage, souvenez-vous de ne pas lire la quatrième de couverture : elle en dit trop.


Je fais ça quand je suis méfiante, ce que tu me conseilles je le prends les yeux fermés.
Enfin, après avoir lu des extraits ici tout de même
.


Melmoth a écrit:
Dites, avez-vous pu dénicher ce livre sur Albert Fish ?



Un esprit dérangé.
Comme tu le sais, il n'est plus disponible neuf, et assez rare d'occasion. Donc très cher.
C'est bientôt noël, si le coeur t'en dit...
Revenir en haut
Melmoth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 3 Déc - 21:37 (2011)    Sujet du message: Le Grand Dieu Pan Répondre en citant

nenette a écrit:

Et en plus il est courtois.



Oui, hein ?
J'ai beaucoup appris du docteur Lecter.

nenette a écrit:


Je fais ça quand je suis méfiante, ce que tu me conseilles je le prends les yeux fermés.
Enfin, après avoir lu des extraits ici tout de même
.




N'hésitez surtout pas à en réclamer, des extraits.
Comprenez-vous, je ne voudrais pas me faire disputer parce que j'aurai fourgué à nenette de la camelote.

nenette a écrit:


Un esprit dérangé.
Comme tu le sais, il n'est plus disponible neuf, et assez rare d'occasion. Donc très cher.
C'est bientôt noël, si le coeur t'en dit...



Chiche ?
Revenir en haut
nenette


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2011
Messages: 9 302
Féminin

MessagePosté le: Dim 4 Déc - 09:47 (2011)    Sujet du message: Le Grand Dieu Pan Répondre en citant

Melmoth a écrit:
nenette a écrit:

Et en plus il est courtois.



Oui, hein ?
J'ai beaucoup appris du docteur Lecter.



Lecter devrait être un modèle pour tous les hommes, il est parfait.
Enfin, à quelques détails près, des broutilles
.



Melmoth a écrit:
nenette a écrit:


Je fais ça quand je suis méfiante, ce que tu me conseilles je le prends les yeux fermés.
Enfin, après avoir lu des extraits ici tout de même
.




N'hésitez surtout pas à en réclamer, des extraits.
Comprenez-vous, je ne voudrais pas me faire disputer parce que j'aurai fourgué à nenette de la camelote.


Mais non, le seul reproche que je puisse te faire c'est de m'avoir embarquée dans les librairies.
En ce moment je me suis lancée dans une biographie, 949 pages, le truc pèse 1kg.
Donc quand je l'aurai fini (dans 348 ans) je saurai plein de choses et en plus j'aurai les bras d'Amélie Mauresmo.
Merci Melmoth.


Melmoth a écrit:
nenette a écrit:


Un esprit dérangé.
Comme tu le sais, il n'est plus disponible neuf, et assez rare d'occasion. Donc très cher.
C'est bientôt noël, si le coeur t'en dit...



Chiche ?



Un cadeau pour moi ? Un vrai ? Avec du ruban et du papier ?
Mais c'est qu'il en serait bien capable.
Pas chiche non bien sûr, mais l'intention me touche beaucoup
.
Revenir en haut
Melmoth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 4 Déc - 14:50 (2011)    Sujet du message: Le Grand Dieu Pan Répondre en citant

Melmoth viendra même, en costume de Père Noël et en passant par la cheminée, vous le déposer au pied du sapin.

Juste par curiosité. Si d'aventure, je pouvais l'obtenir, ce Saint Livre, avez-vous une idée de la manière dont je pourrais vous le faire parvenir tout en préservant votre anonymat ?
Revenir en haut
nenette


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2011
Messages: 9 302
Féminin

MessagePosté le: Dim 4 Déc - 15:07 (2011)    Sujet du message: Le Grand Dieu Pan Répondre en citant

Je ne sais pas, peut-être un envoi en poste restante, aucune idée du fonctionnement. Mais du coup ce serait peut-être ton anonymat qui sauterait.
Et pour corser le tout, je n'ai ni cheminée, ni sapin.

Je me sens traitée comme une princesse
.
Revenir en haut
Melmoth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 8 Déc - 08:14 (2011)    Sujet du message: Le Grand Dieu Pan Répondre en citant

Chewbacca à la princesse Leia.

-Dimanche 13.21 GMT
Fish localisé dans une librairie de Montréal. Nous manifestons auprès du libraire

-Dimanche 22.28 GMT
Contact établi. Consternation : le suspect s'est fait la malle.

-Mardi 16.45 GMT
Un criminologue parisien fait savoir qu'il a récemment aperçu le susnommé. Disparu en compagnie d'un certain Manson Charles.

Poursuivons investigations.

M.

Addendum
Individu repéré dans une bibliothèque nîmoise.
Revenir en haut
nenette


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2011
Messages: 9 302
Féminin

MessagePosté le: Jeu 8 Déc - 19:26 (2011)    Sujet du message: Le Grand Dieu Pan Répondre en citant

Excellent. Une aventure palpitante, à caractère international, juste pour moi. Jamais vu ça de ma vie.

Donc, dans une bibliothèque nîmoise.
Tu peux me le faire mettre de coté ? Et peut-être dépêcher Barney sur place pour être certain que personne ne s'en approche.
"Bonjour madame la bibliothécaire, je suis la princesse nenette, je viens chercher Un esprit dérangé mis de coté par Melmoth".

Promis je photographie la tête de la dame
.
Revenir en haut
Melmoth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 9 Déc - 18:17 (2011)    Sujet du message: Le Grand Dieu Pan Répondre en citant

Et moi, je lui envoie des fleurs.
Ce serait assez cocasse, à n'en pas douter.
Hélas, trois fois hélas, pour réserver, un numéro de carte de bibliothèque s'avère nécessaire.

Ceci dit - j'ignore où vous résidez, même si vous êtes dans le secteur - si jamais vous êtes intéressée, je peux toujours vous communiquer les coordonnées de la bibliothèque en question.

Plus sérieusement, notre ami criminologue m'a indiqué un second ouvrage consacré à Fish. Le seul, en fait, avec celui de Schechter, à avoir jamais été traduit en français. Il date d'une trentaine d'années.
Bien que publié dans la collection Série Noire de Gallimard, on m'a certifié qu'il ne s'agit absolument pas d'un roman. Je ne dispose malheureusement pas d'informations quant à son contenu pour le moment ; notre libraire amateur de tueurs en série n'a pas été en mesure de m'en fournir : il ne l'a pas lu.
Je vais tâcher de me renseigner.

Je ne vous ai pas demandé : de qui, la volumineuse biographie qui vous fera bientôt ressembler à Amélie Mauresmo ?
Revenir en haut
nenette


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2011
Messages: 9 302
Féminin

MessagePosté le: Ven 9 Déc - 20:24 (2011)    Sujet du message: Le Grand Dieu Pan Répondre en citant

Je ne suis pas dans le secteur de la bibliothécaire ahurie.
Mais il ne faut rien négliger, l'idée est bonne, je ferai un tour à la médiathèque près de chez moi.
J'avais très envie de lire ce livre, maintenant avec toute cette aventure j'en fais une affaire personnelle. Un jour, ici même, tu en liras un extrait.


L'autre ouvrage peut-être intéressant aussi.
Merci pour tout le mal que tu te donnes.


La biographie, c'est celle de Victor Hugo par Alain Decaux.
 
Revenir en haut
Melmoth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 22 Déc - 14:16 (2011)    Sujet du message: Le Grand Dieu Pan Répondre en citant

A propos du dîner de réveillon, nénette : ce cher Howard souffre d'une irrémédiable aversion pour tout ce qui provient de la mer. Je pensais qu'il serait utile que la maîtresse de maison le sût. En revanche, il a une véritable passion pour les glaces. L'hôtesse saura comment prendre la bûche.

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:22 (2018)    Sujet du message: Le Grand Dieu Pan

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Inforum Index du Forum -> Arts -> Littérature Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com